Horizon académique

 Communiqué de presse.jpg

 Télécharger la version pdf

A partir de la rentrée, l’Université de Genève (UNIGE) ouvrira ses portes aux réfugiés qui ont dû interrompre leurs études dans leur pays d’origine et/ou qui ont déjà achevé un ou plusieurs cycles de formation. Baptisé Horizon Académique, ce programme d’intégration académique et sociale est proposé en partenariat avec le Bureau d’intégration des étrangers du canton de Genève (BIE), la Fondation Tudor et la faîtière des associations d’étudiants de l’Université (CUAE).

Après une phase pilote lancée au printemps 2016, l’UNIGE accueillera cette année 35 réfugiés de 12 nationalités différentes dans le cadre d’Horizon Académique. Ce programme comprend trois dimensions: l’accès au monde académique avec un statut d’auditeur, des cours de français adaptés à un profil universitaire et du mentorat étudiant afin de faciliter l’intégration à l’Université et les démarches administratives. «Ce programme doit être perçu comme une préparation aux études universitaires. Il constitue une sorte de tremplin, un ‘coup de pouce’, visant à valoriser et renforcer les compétences des réfugiés en leur facilitant l’accès au monde académique. A l’issue des deux semestres du programme, nous espérons obtenir un nombre important d’admission à un cursus académique», explique Mathieu Crettenand, responsable du projet à l’UNIGE.

Pour être éligibles, les candidats doivent être domiciliés dans le canton de Genève, détenir un permis N, F, B-réfugié ou C-réfugié, être diplômés d’une université reconnue selon les critères de l’UNIGE, au niveau Bachelor ou Master - ou pouvoir prétendre à une immatriculation en réussissant l’examen ECUS (Examen complémentaire des hautes écoles suisses) ou en ayant rempli les critères d’admission sans maturité. En outre, ils doivent avoir un projet d’études dans une formation proposée par l’UNIGE et disposer d’un niveau de français suffisant (au moins A2).

Le nombre de places étant limité, l’UNIGE a dû faire une pré-selection sur les 84 dossiers reçus. Les candidats retenus ont ensuite été soumis à un test de français pour pouvoir intégrer l’Université. Ils suivront des cours à la Faculté des sciences, des sciences de la société, de médecine, de droit, de traduction et d’interprétation, d’économie et de management, ainsi qu’au Global Studies Institute et au Centre universitaire d’informatique, pendant deux semestres.

 

LES INSCRIPTIONS POUR L'ANNEE 2016-17 SONT CLOSES.

English version available here

top