Activités scientifiques

Présentation

Les Archives Institut J.-J. Rousseau développent plusieurs axes de recherche.

Discussions et controverses enseignantes sur l'Education nouvelle et les sciences de l’éducation (1920-1980)

Cette recherche vise à mieux connaître les modalités de construction controversée des conceptions pédagogiques nouvelles dans le contexte du développement de l’Éducation nouvelle et des sciences de l’éducation, dans une perspective à la fois locale, nationale et transnationale. Elle est conduite à partir des ressources des AIJJR (par exemple le fonds Ecole active de Malagnou ou le fonds Agatha), mais elle s'appuie également sur les archives et les publications de la Société pédagogique romande (SPR), de l'Union des instituteurs primaires genevois (UIPG), du Département de l'Instruction publique de Genève (DIP), de la Fédération internationale des associations d'instituteurs (FIAI) et du Bureau international des fédérations nationales des personnels de l'enseignement secondaire public (BIES).

Les Internationales de l'éducation

La période de développement de l’Institut Rousseau, notamment les années 1920-1930, correspond à un essor des associations et organisations internationales dédiées aux questions éducatives (Bureau International d’Education, Associations syndicales internationales, Ligue internationale pour l’Education nouvelle, Société des Nations, etc.). C'est pour nourrir les débats historiographiques sur cette période et ce type d'acteurs que nous développons des travaux autour de l'internationalisme éducatif. Nous l'étudions à travers plusieurs points de vue – acteurs, réseaux, fonctionnements – selon une approche transnationale afin d’appréhender la complexité de leurs liens et la diversité des phénomènes circulatoires qu'elles alimentent.

Entre protection et encadrement: aux sources des politiques contemporaines de l'enfance et de la jeunesse

Les bases des politiques modernes de protection, d'assistance et d'éducation des populations infantiles et juvéniles ont été mises en place entre la fin du 19e et le début du 20e siècle. Dès lors, la protection de l’enfant, de ses droits et de son développement sont placés au coeur de l’action sociale et éducative, et de celles et ceux qui sont appelés à les mettre en œuvre. C’est pourquoi la protection de l’enfance, à travers les pratiques d’expertise qu’elle génère (médico-pédagogique notamment) représente pour l’Institut un terrain disciplinaire à investir par le biais d’enseignements et de services de consultation appropriés, et pour la recherche, un terrain d'étude pertinent. Ce domaine d'investigation fait l'objet d'un projet de recherche Sinergia « Placements d’enfants » (http://web.fhnw.ch/plattformen/placing-children-in-care/version-francaise).