Notre actualité

Exercice d'évacuation - Tulipe

COMPTE RENDU DE L’EXERCICE D’EVACUATION
FONDATION RECHERCHES MEDICALES

tulipe1.jpg

Date : 8 octobre 2015

Objectifs :

  • Evacuer les occupants du bâtiment et bloquer les accès.
  • Déterminer quels sont les points forts du système ainsi que ceux qui doivent être améliorés.

Préalablement à l’exercice :

  • Séance de préparation avec les équipiers et briefing des nouveaux membres.
  • Information aux instances concernées (Certas, SIS, Police cantonale, Police municipale, Inspection cantonale du feu, HUG)

Remarque :

Suite au rappel des consignes aux équipiers de sécurité, l’exercice a eu lieu le matin du 8 octobre, cette date n’ayant pas été préalablement annoncée.

Déroulement de l’exercice:

  1. 10:00 h : Déclenchement de la sirène, début de l’exercice.
    Temps d’évacuation complète : env. 3’.
  2. 10:03 h : Fin de l’exercice
    Intervention de l’ingénieur sécurité, remerciements et reprise du travail.
  3. Rassemblement à la bibliothèque avec les équipiers et les arbitres pour débriefing.

Engagement :

  • 6 équipiers (ratissage du bâtiment par secteurs et blocage de l’accès principal).
  • L’ingénieur sécurité de la faculté de médecine ainsi que deux membres de la structure STEPS
  • 2 agents de la police municipale.

tulipe2.jpg 

Conclusion :

Cet exercice s’est déroulé de manière correcte, dans un temps « record » et sans problèmes particuliers.

Très bonne participation de la part des équipiers et de l’ensemble des occupants du bâtiment, collaborateurs pour la plupart.

Respectant les consignes, les occupants se sont tous rendus au point de rassemblement qui se trouve de l’autre côté de la rue, laissant libre les abords du bâtiment.

Les deux premiers équipiers disponibles se sont chargés de bloquer le trafic sur l’avenue de la Roseraie à l’aide des Triopans à disposition dans l’armoire d’évacuation.

Le responsable d’évacuation (gilet orange) a reçu des informations de la part des équipiers (gilets jaunes).en provenance de tous les étages du bâtiment.

Suivant les conseils des agents municipaux, deux points doivent être considérés lors du blocage du trafic :

  • Les Triopans doivent être posés de parts et d’autres de la rue, au centre de la voie, du côté où arrivent les véhicules (plutôt que, sur la ligne, au centre de la chaussée).
  • Les équipiers qui stoppent le trafic prendre garde à ne jamais tourner le dos aux véhicules qu’ils arrêtent et faire attention de ne pas se mettre inutilement en danger.

Très bonne participation de la part des équipiers et de l’ensemble des occupants du bâtiment.

Exercice généralement bien perçu, s’est déroulé dans la bonne humeur.

Bilan positif, avec toutes mes félicitations

 

Jacques LE MOAL

Ingénieur de sécurité/ STEPS

10 novembre 2015
  Notre actualité