Introduction à l'Open Access

Frais de publication

Que signifie APC ?

APC est l'acronyme de Article Processing Charges (parfois aussi Article Publication Charges), à savoir les frais de publication d'un article qu'un éditeur va facturer pour que l'article soit diffusé librement (en Open Access). Ceci concerne autant les revues entièrement en Open Access que des revues hybrides.

Que signifie BPC ?

BPC est l'acronyme de Book Processing Charges (parfois aussi Book Publication Charges), à savoir les frais de publication d'un livre qu'un éditeur va facturer pour que le livre soit diffusé librement (en Open Access). Par analogie, il existe aussi des BCPC pour Book Chapter Processing Charges.

Quel est le montant des APC ?

Les frais de publication varient d'un journal à un autre, d'une discipline à une autre. Ils peuvent grimper jusqu'à 3'500.- CHF chez certains éditeurs, mais le prix moyen varie entre 1000.- et 2000.- CHF.

Quel est le montant des BPC ?

Les frais de publication des livres sont beaucoup plus élevés que pour les articles, de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers de francs.

Qui paye les APC / BPC ?

En général, c'est le premier auteur d'un article qui négocie avec l'éditeur. Il peut se tourner vers son institution pour couvrir ces coûts, mais aussi recourir à des fonds de recherche, ce qu'autorise le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) par exemple.

Que fait l'Université de Genève ?

Un fonds pilote de 50'000.- francs a été débloqué par le Rectorat pour l'année 2018 afin de couvrir une partie des frais de publication , sous certaines conditions. Le règlement d'attribution et le formulaire de demande d'aide sont disponibles sur ce site web.

Existe-il des rabais ?

A travers la signature de contrats avec certains éditeurs, la Bibliothèque de l'Université de Genève bénéficie de conditions avantageuses détaillées dans un tableau.