Les étranges propriétés du monde quantique

gisin

Peut-on être simultanément à deux endroits différents? Dans notre réalité de tous les jours, cela tient du fantasme. Dans le monde quantique, en revanche, c’est devenu banal.

Depuis trente ans, les physiciens sont en effet capables de créer des paires de photons (grains de lumière) dits "intriqués" dont les deux membres conservent l’un avec l’autre un lien qui défie la distance et le temps. Une action sur la première particule aura une répercussion instantanée sur la seconde, quels que soient la distance et les obstacles qui les séparent. Les choses se déroulent comme s’il s’agissait d’un seul et même photon présent à deux endroits différents.

C’est de cette non-localité ainsi que d’autres notions apparentées comme le "vrai hasard" ou la téléportation quantique que Nicolas Gisin, professeur à la Faculté des sciences, a discuté le 26 février au cours de la leçon d’ouverture du semestre de printemps, le mardi 26 février, à Uni Dufour.

ENREGISTREMENT VIDÉO


"Quand la science rejoint la sciencefiction,
de Newton à la téléportation quantique"

Leçon d’ouverture du semestre, par Nicolas Gisin
Uni Dufour, Auditoire Jean-Piaget (sous-sol)
Mardi 26 février, à 18h30

Entrée libre

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+
  • Partager sur LinkedIn

15 février 2013

2013

separation line
top