Atelier sur l’évaluation dans la recherche en sciences humaines et sociales

L’université de Genève organise, du 14 au 17 septembre 2016, un atelier interdisciplinaire à l’attention des jeunes chercheurs et chercheuses issu-es des sciences sociales et humaines (SSH) de la Ligue européenne des universités de recherche (LERU).

Cet atelier international, portera sur les enjeux et les méthodes de l’évaluation des projets de recherche en SSH ainsi que sur les méthodes de l’évaluation des carrières des chercheurs et chercheuses issu-es des SSH. A l’issue de l’atelier un «SPOC» (small private open course) relatif aux ateliers sera produit et mis à disposition.

L’objectif de ce projet réside dans la sensibilisation des participants aux différentes dimensions d’évaluation de la recherche. En effet, les chercheurs et chercheuses sont constamment soumis à des procédures d’évaluation. Lorsqu’ils souhaitent publier leur recherche, celle-ci doit être préalablement approuvée par des pairs et/ou des éditeurs. Leur propre performance contribue directement ou indirectement, à l’évaluation de leur université. Celle-ci se fait notamment par l’analyse de leur CV lorsqu’ils postulent à un emploi. Il est donc impératif que les chercheurs et chercheuses émergent-es conçoivent l’impact de l’évaluation sur leur future carrière professionnelle et les implications sur l’évaluation de leur institution.

L’évaluation en SSH est-elle spécifique? Quels sont les enjeux pour les carrières des chercheurs et chercheuses? Et pour les institutions dans un contexte de restriction budgétaire accru? La question de la qualité de l’évaluation intrinsèque aux SSH – si elle existe – constituera un des fils rouges de l’atelier. Dans ce contexte, les jeunes chercheurs et chercheuses définiront ensemble une base commune des critères d’évaluation d’une recherche de qualité et réfléchiront aux spécificités des SSH. De leurs réflexions émergeront peut-être des instruments plus adéquats pour apprécier la qualité des carrières et des projets.

Ce projet s’intègre au programme de recherche CUS P3 Performances de la recherche en sciences humaines et sociales (2013-2016) dont le but est notamment d’encourager des méthodes innovantes dans ce domaine.

PROGRAMME DÉTAILLÉ

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+
  • Partager sur LinkedIn

25 avril 2016

2016

separation line
top