2010

Transformer son expérience en diplôme - La HES-SO et l’UNIGE ouvrent ensemble une nouvelle voie pour les candidates et candidats désireux de mieux se positionner dans leur carrière

Permettre à des personnes déjà engagées dans le monde du travail et bénéficiant d’une solide expérience professionnelle de faire reconnaître leur savoir-faire dans une filière de formation de l’enseignement supérieur, tel est l’objectif de la collaboration entre la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et l’Université de Genève (UNIGE). Les deux partenaires lancent un guichet unique pour les candidates et candidats souhaitant bénéficier d’une reconnaissance de leurs compétences. Baptisée Validation des acquis de l’expérience (VAE), cette démarche est une première à l’échelle suisse.

En octobre 2008, l’Université de Genève jouait les pionnières dans le milieu académique suisse en lançant un service de VAE pour certaines de ses filières en sciences, en sciences économiques et sociales et en sciences de l’éducation en voie baccalauréat universitaire (bachelor) ou maîtrise universitaire (master) . C’est donc tout naturellement que l’UNIGE, forte de cette expérience, s’est associée à la HES-SO pour mettre sur pied un centre de VAE à plus large échelle. «La HES-SO et l’UNIGE sont deux institutions complémentaires sur le territoire romand, avec une palette d’offres de formation clairement professionnelles pour la première, et plus académiques pour la seconde. Avec cette collaboration, nous facilitons l’accès aux hautes écoles romandes pour les candidats qui disposent d’une expérience pratique utile pour le titre qu’ils souhaitent décrocher», explique Jean-Philippe Fages, conseiller VAE de la HES-SO et de l’UNIGE.

Une plateforme, plusieurs publics

Du fait de la reconnaissance de ses compétences, la candidate ou le candidat voit son plan d’études aménagé par rapport à un programme conventionnel. Le principal point fort de la démarche initiée par la HES-SO et l’UNIGE est d’avoir créé un guichet unique capable d’orienter une personne vers la formation la plus adaptée à ses compétences et à ses attentes. Pas besoin de multiplier les démarches administratives pour trouver le bon contact dans une école ou une faculté ; le guichet unique s’en charge.

Une attente du monde professionnel

En période de difficulté économique comme de relance, le besoin des entreprises de disposer de personnel qualifié et bien formé reste constante. Les candidats disposant à la fois d’une solide formation supérieure et d’une expérience pratique confirmée sont favorisés. «Nous voulons amener les professionnels vers le monde académique, dans la perspective d’une formation qui se déroule tout au long de la vie, en vue de mieux se positionner sur le marché du travail», souligne Jean-Philippe Fages. Une ambition qui répond bien aux objectifs premiers des hautes écoles spécialisées, et qui convient également parfaitement à l’UNIGE.

Une offre en pleine expansion

Les titres auxquels peuvent prétendre les candidats sont au nombre de 12 actuellement pour l’UNIGE, et de 7 au sein de la HES-SO. Si certains domaines, comme l’économie et l’informatique, se retrouvent de part et d’autre, chaque institution conserve ses spécificités. A l’heure actuelle, seule l’UNIGE a ouvert des maîtrises universitaires (masters) à la VAE. La collaboration entre les deux institutions est naissante, l’offre est appelée à se développer.

Contact

Jean-Philippe Fages, conseiller VAE de la HES-SO et l’UNIGE, tél. 022 379 74 01.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter le site web www.vae-formations.ch.

4 mars 2010
  2010