2013

L'UNIGE décroche deux Pôles de recherche nationaux (PRN)

Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) vient de dévoiler les huit Pôles de recherche nationaux (PRN) retenus pour la Suisse, dont SwissMAP et PlanetS, deux projets co-dirigés par l'Université de Genève (UNIGE). Cela porte à six le nombre de PRN pilotés par l'alma mater (plus d'informations sur les PRN de l'UNIGE ici).

SwissMAP, un institut de recherche de pointe en mathématiques et physique

Bénéficiant d'une contribution fédérale de 11.2 millions de francs pour les quatre premières années de fonctionnement (2014-2017), SwissMAP (Swiss Institute for Advanced Research in Mathematics and Physics) sera dirigé par Stanislav Smirnov, professeur à la Section de mathématiques de l'UNIGE et lauréat 2010 de la Médaille Fields, en collaboration avec l'ETHZ. Projet de recherche interdisciplinaire à la frontière entre les mathématiques et la physique théorique, SwissMAP a pour ambition d'encourager les interactions entre les deux disciplines, de définir un cadre mathématique pour les théories de la physique moderne et de mettre à profit l'intuition physique dans la résolution des problèmes mathématiques. Le PRN rassemblera plusieurs des meilleurs experts du monde et portera une attention toute particulière à la formation de la future génération de chercheurs.

PlanetS, un changement dans l'exploration planétaire

Les récents progrès scientifiques dans le domaine de la planétologie marquent le passage d'une ère de découverte des exoplanètes, amorcée par l'UNIGE en 1995, à celle de la caractérisation physique et chimique de ces nouveaux mondes du cosmos. Dans ce contexte, les activités de recherche du PRN PlanetS, co-dirigé par le professeur Stéphane Udry, directeur du Département d'astronomie de l'UNIGE, et par l'Université de Berne, s'articuleront autour de trois thèmes principaux: l'origine, l'évolution et la caractérisation des planètes et des systèmes planétaires dans leur ensemble. Doté d'une enveloppe budgétaire fédérale de 17.6 millions de francs pour les quatre premières années de fonctionnement (2014-2017), PlanetS permettra notamment de créer des plates-formes favorisant le transfert technologique ainsi que les échanges et l'analyse des données, et servira à la création d'un Institut suisse des sciences planétaires (SIPS) dont les activités se poursuivront au-delà de la durée de vie du PRN.

Contacts

Stanislav Smirnov, tél. 022 379 11 49

Stéphane Udry, tél. 022 379 24 67

17 décembre 2013
  2013