2014

« Émotions – Une histoire naturelle »

Le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel, en collaboration avec le Pôle de recherche national en Sciences Affectives –CISA, Université de Genève (UNIGE), explore une thématique extrêmement riche et en plein essor dans sa nouvelle exposition « Émotions – Une histoire naturelle ». À travers un parcours de visite interactif et novateur, l’exposition propose une plongée inédite et captivante dans le monde fascinant des émotions, chez l’Homme et, de manière plus large, dans le règne animal.

Les émotions : enjeux d’une exposition qui nous concerne tous

L’accroche est plutôt facile pour nous qui sommes constamment sujets aux émotions. En revanche, les mécanismes et les concepts qui les sous-tendent sont extrêmement complexes, à la croisée de disciplines multiples telles que la neurologie, la psychologie ou encore l’éthologie.  Alors que la communication se fait virtuelle et l’intelligence artificielle, la compréhension des émotions est plus que jamais au cœur de l’actualité.

Un projet pluridisciplinaire

Soutenue par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique, « Émotions–Une histoire naturelle » est le fruit de la collaboration entre le Muséum d’histoire naturelle et le Pôle de recherche national en Sciences Affectives–CISA, Université de Genève (UNIGE). Ce partenariat permet à l’exposition de bénéficier de l’expertise de chercheurs et scientifiques et de proposer un état des dernières découvertes en la matière.

De l’émotion humaine à l’émotion animale

Peur, joie, tristesse ou colère. Chaque personne ressent ces émotions au cours de sa vie, mais sommes-nous tous égaux face à elles et savons-nous vraiment ce qu’il se passe dans notre corps lorsqu’elles nous envahissent ? Si le cerveau est identifié comme le siège des émotions, son fonctionnement et les aires cérébrales impliquées font actuellement l’objet de nombreuses études. Par ailleurs, l’Homme est-il le seul être vivant à ressentir des émotions ? Si un chien heureux remue la queue, qu’en est-il d’autres animaux comme le corbeau, le cochon, la poule ou la mouche ? L’exposition apporte ainsi une réflexion inédite sur la perception et les rapports que l’Homme entretient avec l’Animal.

Une « expérience de visite » uniquePour relever le défi de rendre accessible des connaissances scientifiques pointues, le Muséum recourt à une muséographie immersive. Il n’est pas seulement question d’apprendre ce qu’est une émotion et comment fonctionne le cerveau, le visiteur devra se prêter au jeu et se transformer en cobaye. Cabines aux émotions, expériences de laboratoire et dispositifs interactifs invitent à tester par soi-même et sur soi-même les mécanismes mis au jour par les neurologues. Fidèle à l’idée de parcours d’exposition, l’équipe du Muséum propose une véritable immersion au cœur du corps humain et du monde vivant à la recherche des origines des émotions et de leurs fonctions. Le concept « d’expérience de visite » cher aux muséologues trouve ici sa pleine expression.

Contacts

Christophe Dufour, directeur du Muséum d’histoire naturelle, tél. 079 410 76 75

Didier Granjean, CISA, tél.  079 691 71 74

27 novembre 2014
  2014