2015

Droits humains et commerce

La communauté internationale déploie des efforts considérables pour lutter contre les conditions de travail dangereuses, l’exploitation des travailleurs migrants ou encore le travail des enfants. Les entreprises ont en effet une grande part de responsabilité dans le respect des droits humains. C’est précisément autour de cette thématique que s’articulera la troisième édition de la Semaine des droits humains, du 6 au 9 octobre.

Organisée par l’Université de Genève (UNIGE), l’Académie de droit international humanitaire et des droits humains et la Fondation Martin Ennals, avec la collaboration du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, de l’Etat et de la Ville de Genève, ainsi que du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), la Semaine des droits humains propose cette année une série de cinq événements dont le traditionnel Dies Academicus de l’UNIGE.

Prix Martin Ennals 2015 - 6 octobre, 18h, Uni Dufour

Le Prix Martin Ennals 2015 sera remis par l’adjointe du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Flavia Pansieri, le 6 octobre prochain. Cette distinction récompense chaque année des personnes qui s’illustrent de manière exceptionnelle dans le combat contre la violation des droits humains par des moyens courageux et innovants. Cette année les trois nominé-e-s sont: Robert Sann Aung (Birmanie), qui se bat courageusement depuis 1974 contre la violation des droits humains, ce qui lui a valu d’être emprisonné à plusieurs reprises dans des conditions précaires et d’avoir été régulièrement menacé; Asmaou Diallo (Guinée), qui s’est mobilisée après les événements du 28 septembre 2009, lorsque l’armée guinéenne a attaqué des manifestants pacifistes, pour aider les victimes dans leurs démarches judiciaires; et Ahmed Mansoor (Emirats arabes unis) qui milite en faveur de la liberté d’expression et du respect des droits civiques et politiques depuis 2006.

Colloque scientifique - 7 et 8 octobre

Deux jours durant, 25 experts venant des quatre coins du monde et de toutes disciplines, débattront des problématiques liées au commerce et au respect des droits humains. A cette occasion, ils s’intéresseront notamment à l’impact de la corruption sur les droits humains et à la responsabilité des entreprises dans la migration économique. Une étude de cas dans le secteur des matières premières alimentera la réflexion. Enfin, les spécialistes tenteront de formuler des recommandations pour encourager les entreprises à respecter les droits humains.

Conférence publique - 7 octobre, 18h30, Uni Dufour

Le militant du travail sud-africain, Auret van Heerden, donnera une conférence publique à l’Université le 7 octobre, intitulée «Droits humains et commerce: une bataille de remportée, une guerre à gagner». Directeur de la Fair Labor Association pendant plus de dix ans, Auret van Heerden enseigne aujourd’hui dans le domaine des relations de travail, de la gestion des ressources humaines et de la responsabilité sociétale des entreprises. Son intervention sera suivie d’une discussion avec Michael Posner, professeur à la Stern School of Business de l’Université de New-York, et Marcelo Olarreaga, professeur à la Faculté d’économie et de management de l’UNIGE. Le débat sera animé par la conseillère au Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, Lene Wendland.

Journée des écoles - 8 octobre, Uni Dufour

Le jeudi 8 octobre, l’UNIGE et le FIFDH organisent une Journée des écoles sur le thème du commerce et des droits humains, en partenariat avec le Département de l’Instruction Publique (DIP). Les élèves des cycles et collèges de Genève seront invités à voir le film «Dirty Gold War», du cinéaste genevois Daniel Schweizer, un documentaire de cinéma qui transforme le regard du spectateur sur le commerce de l’or et contribue au débat nécessaire pour un or éthiquement plus responsable. La projection du film sera suivie d’une discussion entre les élèves, les experts du colloque scientifique, le réalisateur et Bénédict de Moerloose, de l’ONG TRIAL. La conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta participera à l’événement.

Dies academicus - 9 octobre, 10h, Uni Dufour

A l’occasion de cette édition 2015, Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, et Elisabeth Decrey Warner, présidente de l’organisation humanitaire internationale l’Appel de Genève, prendront la parole. L’UNIGE leur remettra ensuite un doctorat honoris causa, ainsi qu’à Henri Bismuth, président honoraire de l’Académie nationale de chirurgie de France, Frank Lestringant, professeur de littérature française à l’Université de Paris IV-Sorbonne, Judy Wajcman, professeure de sociologie à la London School of Economics et Christiane Nord, professeure extraordinaire de traductologie à l’Université de l’Etat-Libre à Bloemfontein. Par ailleurs, le Prix Latsis honorera Juan Diego Gomez, docteur ès sciences informatiques à l’UNIGE, et le Prix Mondial Nessim-Habif sera attribué à Hanns Möhler, professeur de pharmacologie de l’Université de Zurich et de l’ETHZ. La Médaille de l’Université récompensera Susanne Suter et Peter M. Suter, tous deux professeurs honoraires de l’UNIGE. Enfin, le Bodmer Lab recevra la Médaille de l’innovation pour la numérisation d’une partie de la collection Bodmer.

Plus d’informations sur: www.unige.ch/semainedroitshumains.

22 septembre 2015
  2015