A l’affût de la main anarchique - Un syndrome neurologique rare observé pour la première fois à l’UNIGE

Des neurologues et des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) et des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont pu observer pour la première fois ce qui se passe dans le cerveau d’un patient atteint du syndrome de la main anarchique. Ce trouble neurologique rare a été diagnostiqué en consultation aux HUG. Puis, grâce à la neuroimagerie fonctionnelle de l’UNIGE, les scientifiques sont parvenus à identifier l’activation isolée du cortex moteur primaire. Les résultats de cette exploration ouvrent de nouvelles perspectives de compréhension d’autres affections neurologiques telles que les «membres fantômes» ou bien encore certains symptômes de la schizophrénie, comme ceux où les patients ont l’impression d’être guidés par autrui.

Quand, dans le cadre de sa consultation aux HUG, le docteur Frédéric Assal repère un cas de ce syndrome rare, la «main anarchique», il contacte le prof. Patrik Vuilleumier et Sophie Schwartz au Centre de neuroscience de l’UNIGE. Ensemble, ils vont chercher à en savoir plus au sujet du mécanisme - la physiopathologie - de cette manifestation étrange, presque toujours associée à des lésions cérébrales.

Jeux de mains

De quoi s’agit-il ? Dénommé aussi «syndrome de la main étrangère» ou encore de la «main capricieuse», ce dérangement fait partie de ceux que les neurologues répertorient comme «mouvements involontaires complexes». Il consiste en des gestes des doigts et de la main, parfois accompagnés de saisie d’objets, d’agrippement des habits voire de conflit avec l’autre main qui est alors repoussée. Ceux-ci sont effectués avec une précision troublante pour l’entourage, parce qu’ils donnent l’impression d’intentionnalité. Leurs auteurs prennent plus souvent conscience des conséquences de ces mouvements que des gestes eux-mêmes.

Dans la tête de la main

Dans ce cas précis, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) a permis de mesurer l’activité de certaines zones cérébrales chez un patient dont la main persistait à refuser d’obéir. Différentes conditions ont alors été examinées : le mouvement volontaire, le repos et le mouvement anarchique. Les neurologues ont comparé ces trois états et ont particulièrement identifié une activation isolée du cortex moteur primaire survenant lors des mouvements involontaires.

Hypothèse et perspectives

Cette collaboration entre l’UNIGE et les HUG débouche sur une nouvelle hypothèse. Puisque la zone du cortex moteur primaire s’active normalement en cas d’activité motrice volontaire, il est logique qu’elle s’active aussi lors de mouvements involontaires. Il est beaucoup plus surprenant, par contre, que cette zone s’active isolément, sans que la conscience en soit avertie. Au cours d’un mouvement voulu et conscient, d’autres régions cérébrales sont activées, et ceci dans les deux hémisphères.

Ce phénomène d’activation motrice isolée à l’origine de la main étrangère découlerait d’une lésion cérébrale située sur le lobe pariétal, ce dernier jouant un rôle primordial dans l’intention et la conscience du mouvement. Ce serait donc en quelque sorte un manque d’«inhibition» du lobe pariétal sur le cortex moteur primaire qui causerait la crise spontanée de main capricieuse.

Si, d’une manière générale, les territoires de la motricité inconsciente restent peu explorés même à l’ère de l’IRM, les scientifiques ont mené là une incursion fertile pour la connaissance d’un syndrome particulier et pour celle d’autres manifestations encore méconnues, comme les «membres fantômes» ou les gestes effectués «sous influence» accompagnant certaines formes de schizophrénie.

Contacts:

Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter

le au 022 379 50 97

ou le au 022 372 83 18

16 octobre 2007

Années 07-08

separation line
Vitale pour la cellule: la communication interne - Des chercheurs de l'UNIGE comprennent l'activité d'une protéine jouant un role de messagère
Cerveau et comportement - L’UNIGE inaugure l’IRM de son futur Brain & Behaviour Laboratory (BBL), acquis grâce à un don de la Société Académique de Genève
Le transistor qui vient du froid - Des physiciens de l'UNIGE créent le premier transistor supraconducteur
Feu vert pour le projet ACQWA - L’UNIGE reçoit 11 millions de la Commission Européenne pour un projet de recherche axé sur le climat et l’eau
Quand les femmes pourront se protéger activement contre le sida - Les technologies de pointe au service des pays défavorisés
Le retour des grandes épidémies? - A l'occasion du Colloque Wright 08, l'UNIGE convie le public à faire le point sur la question avec d'éminents spécialistes
Vaincre l'obésité par le muscle-Des chercheurs de l'UNIGE identifient un régulateur de poids inattendu chez l'etre humain
Ciblage thérapeutique - L’UNIGE conclut, coup sur coup, deux partenariats avec l’industrie et stimule la commercialisation de deux biopolymères prometteurs
Cartographie génétique - Des généticiens de l’UNIGE localisent l’origine commune d’un grand nombre de maladies du développement chez l’enfant
La mémoire sélective - Une équipe de l’UNIGE révèle les mécanismes cellulaires de la mémoire
La poursuite de l’excellence - A l’UNIGE, les Pôles de physique et de génétique décrochent 18 millions de francs
L’UNIGE en faveur de la loi - L’équipe du rectorat plébiscite la modernisation
Les liaisons prometteuses - L'UNIGE sur la piste de la pile à combustible
Hors de l’espace-temps? - Dans Nature, des physiciens de l’UNIGE montrent que les corrélations quantiques pourraient surgir depuis l’extérieur de l’espace-temps
La face cachée de l’émotionnel - Des chercheurs de l’UNIGE révèlent le mode de décryptage des expressions faciales émotionnelles
Des niches pour les anticorps - Des hématologues de l'UNIGE découvrent des structures où s'accumulent nos plasmocytes
Le coucou chante aux heures des repas-Comment l'appétit cellulaire interagit avec nos gènes horlogers
Intensifier la coopération scientifique internationale - Une biologiste de l’UNIGE obtient quatre ans de financement européen
Trois nouvelles sœurs pour la Terre - Les astrophysiciens de l’UNIGE moissonnent les planètes extrasolaires au spectrographe
Retour aux souches - L'UNIGE cultivera des cellules souches embryonnaires humaines pour évaluer la toxicité des médicaments
Dies academicus 2008 - La créativité et la diversité des savoirs à l’honneur
Qui a droit à quoi? - Une équipe de l’UNIGE et de l’UNIL analyse les fondements de la légitimité des droits et de la politique sociale en Suisse
Ce gras qui vous veut du bien - Des chimistes de l’UNIGE mettent au point des pseudo-graisses aux vertus thérapeutiques prometteuses
Faire sortir les femmes de l'ombre - L'UNIGE lance des "bourses d'excellence" pour augmenter le nombre de ses professeures et chercheuses
Construction atomique de «nanomatériaux» - L’équipe du prof. Jean-Marc Triscone découvre des propriétés révolutionnaires aux frontières de la matière
Sida : les gènes comptent - Des chercheurs de l’UNIGE et de l’UNIL montrent que la résistance au VIH relève du bagage génétique individuel
Coup de foudre à l’UNIGE - Une équipe européenne de physiciens franchit un pas décisif vers le déclenchement de la foudre par laser
Les émotions du sommeil - Deux chercheuses de l’UNIGE utilisent la neuroimagerie cérébrale pour révéler les mécanismes de la narcolepsie
Quand la science prend les rêves pour des réalités - L'UNIGE centre la Semaine du Cerveau sur les perceptions
Choc frontal dans la Galaxie - Deux astronomes de l’UNIGE découvrent la première émission de rayons gamma très énergétiques provenant d’une étoile massive
Lutte hyperthermique contre le cancer - Start-up de l’UNIGE et de l’EPFL, Antia Therapeutics décroche son financement et ouvre la voie à une neutralisation ciblée de tumeurs cancéreuses
Michael Gazzaniga à l’UNIGE - Le père des neurosciences cognitives ouvre le semestre en interrogeant nos conceptions de la morale et du libre-arbitre
Un petit doigt pour la science, un grand pas pour l’humanité - L’équipe du prof. Denis Duboule dévoile les secrets du pouce
Un accélérateur de particules au ciel - Des astronomes de l'UNIGE traquent des rayons X à haute énergie
1,3 million pour la vaccinologie - L’UNIGE reçoit une donation de la Fondation Bill & Melinda Gates pour former les décideurs à la vaccinologie
De la vie dans le sable de Darwin - Une équipe de l'UNIGE montre que les microbes voyagent du Tchad à Genève par le vent 
Bioénergie - Deux chercheurs de l’UNIGE mettent les algues au service de la production d’énergie renouvelable
Les nébuleuses récalcitrantes - Quand les champs magnétiques fossiles protègent l’hélium 3 des étoiles mourantes
Le silence des gènes - Une nouvelle façon de faire taire les gènes dévoilée à l’UNIGE
Remise du premier Prix lab-elle - quand un jury d'adultes choisit son album "attentif aux potentiels féminins"
Alzheimer et démences séniles - Une étude menée par l’UNIGE définit un seuil-limite des lésions cérébrales responsables du déclin cognitif
A l’affût de la main anarchique - Un syndrome neurologique rare observé pour la première fois à l’UNIGE
Retour vers le futur? Le climatologue Martin Beniston publie les résultats d’une importante étude sur l’avenir du climat en Suisse
Savoir écouter son corps estudiantin - L’UNIGE se penche sur la condition des étudiant-e-s qui la composent  
Rentrée universitaire 2007 - L’équipe du rectorat de l’UNIGE développe les grands axes de sa politique
top