2007-2008

Rentrée universitaire 2007 - L’équipe du rectorat de l’UNIGE développe les grands axes de sa politique

Entrée en fonction le 15 juillet dernier, la nouvelle équipe du rectorat de l’Université de Genève (UNIGE) présentait ce matin les principaux axes de sa politique pour les quatre prochaines années. Au cœur de cette vision, une Université polyvalente, gérée avec rigueur, et à même d’opérer des choix pour privilégier des domaines de recherche prioritaires. Soucieuse d’apporter des réponses concrètes aux problèmes de la société d’aujourd’hui et de demain, le rectorat Vassalli ambitionne en outre d’insuffler une dynamique interdisciplinaire à certaines recherches. Enfin, l’équipe entend faire de l’Observatoire de la vie étudiante (OVE) un instrument de pilotage moderne pour une université désireuse d’offrir une formation de qualité, adaptée aux besoins de ses étudiants et de la société au sein de laquelle ils évoluent.

Avec à sa tête le recteur Jean-Dominique Vassalli, la nouvelle équipe rectorale de l’UNIGE se compose de la vice-rectrice Anik de Ribaupierre, des vice-recteurs Pierre Spierer et Yves Flückiger, ainsi que des deux doyens associés Christian Bovet et Jean-Louis Carpentier. Réunie ce matin à Uni Dufour, elle énonçait les grandes lignes de sa politique pour la législature 2007-2011.

Une Université polyvalente et moderne
Au centre de cette vision, une Université de Genève polyvalente, capable de privilégier l’interdisciplinarité, tout en s’appuyant sur une gestion scrupuleuse et un nombre de domaines d’excellence choisis. Partant du constat qu’une grande partie des enjeux de nos sociétés se situent aujourd’hui à la croisée des savoirs, l’équipe du rectorat Vassalli a pris l’option de favoriser une dynamique pluridisciplinaire tant au sein de la recherche que de l’enseignement.

«L’UNIGE est aujourd’hui l’université polyvalente de Suisse romande. Elle se doit donc de mettre cette spécificité au service de projets forts qui permettent de relever les défis auxquels nos sociétés sont actuellement confrontées, a déclaré Jean-Dominique Vassalli. Or, à l’image des problématiques complexes qui touchent en ce moment l’environnement, l’intégration sociale ou la santé, les enjeux scientifiques les plus cruciaux sont éminemment interdisciplinaires. Ils ne trouvent généralement pas leurs réponses dans un domaine isolé, mais à l’intersection de plusieurs champs de connaissance. Et c’est notre responsabilité, en tant qu’université polyvalente, de mettre nos compétences propres à contribution, c’est-à-dire d’aborder ces questions en conjuguant les sciences humaines et sociales avec les sciences physiques et celles de la nature.»

Une excellence choisie
Conjointement, le rectorat entend privilégier certains axes de recherche stratégiques. Conscient qu’une université, pour polyvalente qu’elle soit, ne peut prétendre à l’excellence dans tous les domaines, la direction opérera des choix afin de renforcer ou de développer plusieurs pôles d’excellence.

Sur quelles bases? «En matière de recherche, la bonne réputation dont jouit actuellement l’UNIGE, et qui est régulièrement attestée par les classements internationaux, est essentiellement le fruit d’options stratégiques qu’il s’agira, à l’avenir, d’appuyer, commente Pierre Spierer, responsable de la recherche. Certains choix s’imposeront à l’évidence en raison du rôle pionnier de l’UNIGE dans des domaines-clés comme la génétique, la physique et les sciences affectives; d’autres, en fonction de la priorité de problématiques contemporaines comme celles qui sont liées à l’environnement, aux neurosciences, ou encore aux relations internationales.»

De plus, le rectorat a annoncé la mise au concours prochaine d’un pôle interdisciplinaire qui devra mettre l’accent sur la dimension historique des questions abordées. Une initiative qui vise à stimuler plus encore la créativité et les synergies entre sciences humaines et sciences de la nature.

Répondre aux attentes des étudiants
En charge de la formation, le vice-recteur Yves Flückiger a avancé que l’UNIGE entend utiliser pleinement l’Observatoire de la vie étudiante (OVE) comme instrument de pilotage pour répondre de manière encore plus efficace et rapide aux nouveautés introduites par le passage au système de Bologne. Il a, en outre, insisté sur la double exigence d’un enseignement de qualité, en phase avec les besoins de la société et du marché du travail.

«L’OVE va continuer d’analyser les trajectoires, les projets et les difficultés vécues par les étudiants afin de permettre au rectorat, en association avec les facultés, d’assumer pleinement son rôle en matière d’évaluation, de promotion et de développement des filières de formation, a déclaré Yves Flückiger. Demain, cette fonction de gestion du système de formation gagnera encore en importance avec l’entrée en vigueur de la nouvelle Loi sur l’Université attendue pour 2008. Et c’est une chance que l’UNIGE entend saisir pour répondre plus vite et plus efficacement aux observations issues des enquêtes sur la population estudiantine.»

Pour la nouvelle direction, les études menées à l’OVE procèdent de la même culture de la qualité qui se développe depuis plusieurs années à l’UNIGE, notamment via l’évaluation des filières d’enseignement, mais aussi la certification qualité de certaines d’entre elles, comme le MBA de HEC ou la Faculté de médecine l’an passé.

Une gestion rigoureuse
Enfin, supervisant les ressources humaines, la vice-rectrice Anik de Ribaupierre a fait part de son ambition d’optimiser les moyens administratifs à disposition de l’UNIGE et de ses facultés, tout en minimisant les charges administratives qui pèsent sur les enseignants-chercheurs. «Dans l’optique d’une gestion toujours plus responsable, il est nécessaire de poursuivre la réorganisation de l’administration que nous avons engagée sous le mandat du rectorat Weber, notamment en mettant l’accent sur le renouvellement de diverses procédures.» a signalé la vice-rectrice.

Contacts
Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter
le recteur Jean-Dominique Vassalli au 022 379 75 13

11 septembre 2007
  2007-2008