Module 1 - Qu'est-ce qu'une feuille de style ?

 

1.1. Définition

La feuille de style - aussi appelée modèle de document - est un fichier créé à l'aide d'un traitement de texte. Il peut s'agir d'un document vide dont la mise en page est prédéfinie, d'un formulaire à remplir ou d'un document contenant des fonctions (macros) permettant de faciliter des saisies récurrentes (liste de références bibliographiques par exemple).

Illustration FdS vierge

La feuille de style est avant tout un outil qui permet d'identifier ou de marquer les différents éléments syntaxiques d'un texte. Peu importe le logiciel utilisé pour la rédaction, les éléments que l'on trouve dans la feuille de style sont toujours sensiblement les mêmes, c'est un outil suffisamment générique pour être utilisé quel que soit le domaine de recherche.

Le marquage des éléments syntaxiques du document peut sembler inutile puisqu'il est tout à fait possible de rédiger un document de plusieurs centaines de pages sans y avoir recours, cependant il présente de nombreux intérêts.

 

1.2. Un outil pour la construction du document

Lorsqu'un document est volumineux, il devient souvent difficile d'en appréhender le plan. Le marquage des éléments syntaxiques du texte permet la visualisation de la structure du document. En effet, la plupart des logiciels de traitements de texte offrent plusieurs modes d'affichage :

C'est à ce dernier mode de visualisation du document que nous nous intéressons. Il permet de masquer le corps du texte et de n'afficher que les éléments d'un certain niveau logique (corps de texte ou titre de niveau 1 à 9). Ce mode d'affichage permet de développer ou de réduire chaque titre, c'est-à-dire de déployer ou de refermer l'arborescence des sous-titres qui lui sont subordonnés.

Visualisation en mode plan

Cet outil facilite :

Le marquage des éléments de structure permet ainsi de mieux gérer la construction du document.

 

1.3. Un outil pour la mise en page

L'identification des éléments syntaxiques du document va aussi permettre de faciliter sa mise en page : à chaque classe syntaxique est associée un style caractérisé par un certain nombre d'attributs typographiques. La modification de ces caractéristiques (police, taille, graisse, italique, couleur, soulignement, alignement, etc.) est bien entendu possible et est appliquée à l'ensemble des éléments correspondants dans le texte. Imaginons par exemple que l'on veuille changer l'aspect d'un élément particulier comme les citations. Plutôt que de parcourir tout le document et de modifier l'apparence de chaque citation, il suffit d'en modifier une et de demander au logiciel de traitement de texte d'appliquer la même modification à toutes les occurrences de citations de tout le document.

L'utilisation des styles permet ainsi une mise en page homogène quelle que soit la longueur, la complexité du document ou le nombre de fichiers qui le composent.

La feuille de style apporte en outre la garantie de la portabilité de la mise en page, ce qui, dès que l'on travaille dans un contexte où les ressources sont partagées (salles de libre accès informatique, ...) constitue un gain de temps important : qui, en effet, n'a pas vu sa mise en page totalement chamboulée lorsqu'il visualise son document sur un poste autre que celui utilisé pour la rédaction ?

Enfin, un certain nombre de fonctionnalités offertes par la plupart des traitements de texte sont basées sur l'utilisation des styles. Ces fonctionnalités sont essentielles lorsqu'on manipule des textes de longueur importante. Il s'agit en particulier de fonctions permettant la génération et la mise à jour automatiques de sommaires ou tables des matières, de listes de tableaux ou d'illustrations, de signets et renvois, l'insertion de pages blanches pour une impression en recto-verso, etc.

Tous ces outils, nécessitant l'utilisation de styles, libèrent l'auteur de préoccupations "secondaires" liées à la présentation de son document et lui permettent de se consacrer plus entièrement à l'élaboration et à la structuration de son contenu. Ainsi, loin d'être une contrainte, le modèle de document, ou feuille de style, par sa souplesse d'utilisation et d'appropriation, par les fonctionnalités qu'il propose, permet d'améliorer significativement la qualité des documents.