UNIVERSITÉ DE GENÈVE

FACULTÉ DE MÉDECINE

Section de médecine clinique,
Département neurosciences cliniques et dermatologie,
Division de recherche neuromusculaire

Département de chirurgie

Section de médecine fondamentale,
Département de physiologie

Investigation fonctionnelle des complexes enzymatiques mitochondriaux de patients présentant une suspicion de myopathie mitochondriale

Thèse
présentée à la Faculté de Médecine de l'Université de Genève
pour obtenir le grade de Docteur en médecine

par

Antonio Arturo FAUNDEZ

(de Carouge / Suisse)

sous la direction du
Pr Charles R. Bader

et du
Pr Laurent Bernheim

et du
Pr Pierre Hoffmeyer

Thèse n° Méd. 10351

Genève, 2004


      A mes grands-parents analphabètes,
A ma mère Ruth et à mon père Antonio,
A mes soeurs, Ana et Tamara. A mes frères, Marcello et Alexandre,
A ma femme Stéphanie, pour sa patience,


      Je tiens tout particulièrement à remercier mes directeurs de thèse, les Professeurs Charles Bader et Laurent Bernheim, pour leur amitié, leur soutien et leur stimulation intellectuelle.

      Merci au Professeur Pierre Hoffmeyer, Médecin Chef de Service de la Clinique et Policlinique de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie des Hôpitaux Universitaires de Genève pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir le monde de la recherche fondamentale.

      Un grand merci à Philippe Perrotet, laborantin, pour être resté de nombreux soirs à terminer nos expériences.


      Depuis quelques années en Suisse Romande, il n'a pas été possible de poser un diagnostic clair chez 70 à 80 patients sur plus de 200 investigués en raison d'une symptomatologie de fatigabilité et/ou de douleurs musculaires. Un petit nombre d'entre eux présentait des anomalies de laboratoire non spécifiques, mais pouvant être compatibles avec une mitochondriopathie.

      En collaboration avec le groupe d'étude du Réseau Neuromusculaire Romand, la Division de Recherche Neuromusculaire et la Clinique et Policlinique d'Orthopédie et Traumatologie des Hôpitaux Universitaires de Genève ont entrepris, d'optimaliser et déterminer l'applicabilité clinique de routine de la respirométrie de haute résolution, méthode d'investigation du métabolisme OXPHOS mitochondrial, dans le diagnostic des mitochondriopathies. Cette méthode permet de mesurer au moyen d'un oxymètre la consommation d'oxygène de quelques de fibres musculaires dans un volume fermé.

      Nous présentons les résultats de cette méthode, obtenus sur 26 patients investigués entre mars et septembre 1999.


[Suivant]