Thèses

31 mai 2018: Madame Olivia Le Fort

Madame Olivia Le Fort soutiendra, en vue de l'obtention du grade de docteure en droit, sa thèse intitulée :

« La preuve et le principe de non-refoulement.
Entre droit international des réfugiés, protection des droits humains et droit suisse des migrations »

Jeudi 31 mai 2018 - 14h.15
Salle 3050 - UNI MAIL

La séance est publique.

pdf.pngTélécharger l'annonce

Résumé:

Le principe de non-refoulement constitue la pierre angulaire de la protection des millions de personnes qui fuient leur pays à cause de persécutions, discriminations et autres violations de leurs droits fondamentaux. La preuve du risque de persécutions, de tortures ou de mauvais traitements est essentielle à l’application du principe de non-refoulement. Il s’agit d’une question juridique clé qui détermine souvent l’issue d’une procédure d’asile et par la suite l’exécution d’une mesure d’expulsion.

L’objectif principal de cette thèse consiste à étudier la question de la preuve dans le contexte du principe de non-refoulement. Cette recherche vise à mettre en lumière une problématique d’une grande importance pratique et à apporter un outil de travail pour les praticiens actifs dans le droit des migrations.

31 mai 2018
  Thèses