François Truffaut, les 400 coups

Il faut demander !

Antoine Doinel et son beau-père.


Après l'école :

Le beau-père : T'as bien travaillé aujourd'hui ? (...) T'as bien répondu ?

Antoine : On m'a pas interrogé.

Le beau-père : Eh bien, il faut demander, mon vieux ! Faut aller de l'avant ! Sinon, tu seras jamais dans la course.


Source:
Truffaut, François (1959). Les 400 coups. Film long métrage.