Formes de travail scolaire et sens des apprentissages : évolution des pratiques pédagogiques
Protocole d'évaluation

---

Retour à la page principale

---

Le descriptif du séminaire stipule que

Les étudiants s'initieront aux différentes étapes d'une recherche empirique : définition de la problématique, recueil, analyse et interprétation des données, présentation et discussion des résultats. L'accent sera mis sur l'aller-retour entre construction et validation des hypothèses, phases de questionnement d'enseignants jeunes ou expérimentés et d'élaboration de nouvelles questions. L'évaluation portera sur la participation au travail collectif de conceptualisation et la rédaction d'un rapport final de recherche.

Participation au travail collectif

Chaque étudiant-e est tenu de participer activement aux travaux intermédiaires qui permettent de préciser peu à peu les exigences internes au travail de recherche. Ces travaux sont obligatoires pour déposer le rapport final et font l'objet, dans cette perspective, d'une évaluation interactive/formative. En voici la liste, dans l'ordre chronologique :

Rapport final de recherche

Le travail finalement évalué est un rapport de recherche de 30'000 à 40'000 signes-espaces (annexes non comprises). Il doit rendre compte de la manière dont l'étudiant-e ou le groupe de deux étudiant-e-s pose et répond à la question de recherche ("Comment les enseignant-e-s conçoivent-ils le rapport entre formes de travail et intéressement des élèves/sens qu'ils donnent à l'expérience scolaire ?") sur la base du matériau récolté collectivement. Les critères d'évaluation sont les suivants :

Ce qui doit figurer formellement dans le rapport de recherche :

I. (8'000 signes-espaces environ)

Une présentation personnelle de la problématique et de la question de recherche du séminaire : les formes de travail scolaire et leur lien avec le sens des apprentissage. Y incluses :

II. (20'000-25'000 signes-espaces environ)

La présentation et l'analyse des entretiens réalisés collectivement, sur la base des exercices de théorisation ancrée effectués en séminaire et des ressources méthodologiques signalées "à lire" ou "à consulter" sur le site.

L'analyse doit (1) répondre à la question de recherche ; (2) tirer parti des ressemblances et différences interpersonnelles ainsi que des tensions intra/intersubjectives pour faire émerger des catégories rendant compte des liens entre formes de travail et sens des apprentissages du point de vue des enseignants.

III. (5'000 signes-espaces environ)

Une conclusion personnelle, y inclus :

IV.

En annexes :

Date de remise des travaux

Dans la boîte d'Olivier Maulini, au plus tard le mardi 2 juin 2009, 12h00. |||||| [Session de septembre : lundi 24 août 2009, 12h00]

---

om/07.05.2009