Pluralité linguistique et culturelle à l'école - RECHERCHE EVLANG


 

 

Accueil

Equipe

Enseignements

Recherche

Bibliographie

Liens

LE PROJET EVLANG:

EVLANG: UN PROJET EUROPÉEN
La recherche-innovation Evlang a été soutenue financièrement depuis 1997 par la Commission européenne (programme Socrates Lingua) et par l'Office fédéral de l'éducation et de la science (OFES) pour les partenaires suisses. Les partenaires qui ont coopéré dans ce projet sont des Universités et des Centres de recherche pédagogiques de plusieurs pays :

  • Centre de linguistique appliquée de l'Université de Neuchâtel (Suisse)
  • Ecole Normale de Neuchâtel (Suisse)
  • Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève (Suisse)
  • Institut de Recherche et de Documentation Pédagogique de Neuchâtel (Suisse)
  • Institut Universitaire de Formation des Maîtres de l'Ile de La Réunion (France)
  • Istituto Universitario Orientale de Naples (Italie)
  • Universitat Autònoma de Barcelona (Espagne)
  • Université René Descartes-Paris V (France)
  • Université Stendhal-Grenoble III (France)
  • Zentrum für Schulentwicklung de Graz (Autriche)

Coordinateur : Michel Candelier de l'Université René Descartes (Paris)

PRODUCTION D'UNE TRENTAINE D'ACTIVITÉS D'ÉVEIL AUX LANGUES
Plus d'une trentaine de supports didactiques d'Eveil aux langues ont été produits dans le cadre du projet Evlang. Ces supports didactiques forment un cursus d'une année et demie et ont été testés dans des classes de 3ème, 4ème et 5ème primaires de chaque pays partenaire.
Ils proposent tous une approche globale des phénomènes langagiers et font appel à plusieurs langues (dont certaines, qui ne sont pas présentes dans le cursus scolaire habituel, et d'autres qui peuvent être des langues maternelles de certains élèves). Le choix est le plus vaste possible afin de faire prendre conscience aux élèves de la grande diversité des langues existant dans leur environnement proche et dans le monde. La prise de conscience de cette diversité permet également de prendre plus facilement conscience des particularités de chacune des langues et, a fortiori, de mieux comprendre les structures des langues que l'élève connait et/ou aura à apprendre (français, langue(s) d'origine, langue(s) étrangère(s)).

LES POINTS FORTS DE L'ÉVEIL AUX LANGUES
Les activités d'Eveil aux langues qui ont été utilisées et évaluées par les enseignants recouvrent différents domaines et proposent, parmi d'autres, les contenus suivants:

Domaines touchés

Exemples d'activités

La communication sans les mots
  • examiner comment on peut communiquer sans les mots
  • explorer la communication animale
  • découvrir la spécificité du langage humain

Comment fonctionne le langage ?
  • mener un travail de "détective-linguiste" sur la langue française ou sur d'autres langues (par exemple en travaillant sur la question du genre des noms, sur les sons, la numérations...)

Utiliser le langage
  • observer la façon de parler des personnes bilingues
  • explorer les registres de langues: comprendre de quelle manière on s'adresse à un copain, à la maîtresse, à sa grand-mère...

Langage parlé et langage écrit
  • explorer différents systèmes d'écriture (alphabétique, hiéroglyphes, idéogrammes, braille...
  • comprendre les particularités de la langue écrite et de langue parlée

Les variétés de langues
  • connaître la diversité linguistique de la classe, de l'école, de son pays, du monde
  • valoriser et légitimer l'ensemble des langue et variété de langues
  • valoriser et légitimer l'ensemble des langue et variété de langues
  • découvrir les mots qui voyagent (emprunts)
  • reconnaître l'existence de familles langagières

Comment apprend-on les langues ?
  • explorer les stratégies d'apprentissage d'une langue à travers le langage des jeunes enfants
  • réaliser sa propre "biographie langagière" et mettre en valeur ses connaissances

La communication sans les mots
  • examiner comment on peut communiquer sans les mots
  • explorer la communication animale
  • découvrir la spécificité du langage humain

Les approches d'Eveil aux langues ne représentent pas une discipline supplémentaire. Elles traversent et s'intègrent dans toutes les disciplines scolaires et plus particulièrement dans l'enseignement du français, des autres langues et de l'environnement. Elles font appel à une pédagogie de la découverte.

EVLANG EN SUISSE
En Suisse, 30 classes (15 dans le canton de Genève, 15 dans le canton de Neuchâtel) ont expérimenté ce matériel didactique entre janvier 1999 et juillet 2000, à raison d'une heure d'éveil aux langues par semaine. Les enseignants avaient reçu trois demies journées de formation et remplissaient des cahiers de bord et un calendrier, nous renseignant sur le déroulement des activités. Les élèves, pour leur part, tenaient un Journal - sorte de portfolio EVLANG - dans lequel ils inséraient divers documents.

En juin 2000, une évaluation a été menée dans des classes expérimentales et témoins afin de voir si des démarches d'Eveil aux langues ont été susceptibles de construire chez les élèves des attitudes et des aptitudes favorables à l'apprentissage des langues. Des tests, portant sur les capacités d'écoute, d'observation et d'analyse dans diverses langues, ont été passés auprès de tous les élèves du projet Evlang.

Les résultats de cette recherche européenne apporteront ainsi de nombreuses informations concernant la pertinence de ces démarches pour la scolarité obligatoire et, le cas échéant, d'en améliorer ou d'en modifier certains aspects en vue d'une publication de matériel pédagogique.

Un ouvrage sur le projet Evlang paraitra dans le cours de l'année 2003.


Retour page d'accueil Université | Retour pages des enseignants

cont@ct

mars 2005