Université de Genève - Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation - Sciences de l'éducation

LIFE
Laboratoire de recherche Innovation-Formation-Éducation

 Livres à (re)lire

 

 

Bruno Maggi
De l'agir organisationnel.
Un point de vue sur le travail, le bien-être, l'apprentissage
Toulouse, Octarès, 2003.

L'ouvrage présente un " point de vue " sur le phénomène organisationnel : la théorie de l'agir organisationnel.

L'organisation est conçue comme un processus d'actions et de décisions : processus permanent, jamais achevé, qui se déploie à tous les niveaux. L'idée de processus souligne le temps comme dimension fondamentale. On ne sépare pas l'organisation et le sujet : celui-ci organise son action en agissant.

Ce livre situe ce point de vue en précisant ses relations avec des grandes théories, notamment celles de Max Weber, Herbert Simon, James Thompson et Anthony Giddens. Il montre qu'il s'agit d'un point de vue sur le travail et particulièrement sur sa régulation, sur les rapports entre travail et bien-être, sur les processus d'apprentissage.

Revendiquant son caractère interdisciplinaire, la théorie de l'agir organisationnel s'adresse à tous ceux qui étudient l'organisation, ou qui réfléchissent sur cette question dans leurs pratiques. Sont concernées comme disciplines, la sociologie, l'économie, la gestion, la psychologie, l'ergonomie, le droit.

Bruno Maggi est professeur de Théorie de l'Organisation à la Faculté d'Economie de l'Université de Bologne et à la Faculté de Droit de l'Université de Milan. Il dirige des recherches interdisciplinaires sur le changement organisationnel et sur les rapports entre travail et bien-être. En France, il a de nombreuses expériences en tant que professeur invité (Universités Paris I, Paris V et Toulouse II, HEC, CNAM, CSO-CNRS).

ISBN 2-915346-02-X

 

 

Table des matières

Avant-propos - Yves Schwartz

Présentation

Prologue

I. De l'agir organisationnel

1. Les fondements de la Théorie de l'Agir Organisationnel : une réflexion qui commence avec Max Weber

2. La contribution de James D. Thompson

3. L'apport de la théorie de la structuration de Anthony Giddens

 II. Régulation du processus de travail : de l'autonomie au bien-être

1. Tradition et innovation dans l'étude interdisciplinaire du travail

2. La régulation du processus de travail

3. Niveaux de décisions et modes de régulation : l'autonomie et la discrétion dans le processus de travail

4. Étude du travail et action pour le bien-être

 III. Apprentissage et changement

1. Les conceptions de la formation

2. Analyse du travail et apprentissage organisationnel

3. Formation et compétences pour le changement organisationnel

Épilogue


LIFE

Coordinatrice : Monica Gather Thurler 

Site Internet : http://www.unige.ch/fapse/life

Courriel : life@pse.unige.ch