Maulini, O., Meyer, A. & Mugnier, C. (2014)
Forme scolaire d'apprentissage et pratiques pédagogiques
(Carnets de la Section des sciences de l'éducation)
Université de Genève, Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation.

 

 maulini-meyer-mugnier-2014.jpg

 

La forme scolaire d’apprentissage a placé le moment spécifique de l’étude à l’écart des autres pratiques sociales, pour permettre aux élèves de se tromper sans risque, de progresser pas à pas et d’observer ce qu’ils font en agissant. Mais la critique pédagogique a vite reproché à l’école de couper ainsi les apprentissages de la vie des gens, critique elle-même critiquée pour excès de précipitation et dissimulation des savoirs formels dans un trop-plein d’activités.

L’expérience des enseignants et la recherche en éducation montrent aujourd’hui que la controverse sur la forme scolaire, toujours vive, a évolué : la tension a pénétré dans les classes, où les élèves cherchent le sens de ce qu’ils doivent apprendre ; elle traverse des pratiques pédagogiques qui peuvent varier entre elles, mais aussi converger vers un format hybride de guidage, composant entre la nécessité de rassembler les élèves dans un espace spécifique et celle de tenir compte, ici et maintenant, de leur rapport au monde et de la contribution qu’ils peuvent vouloir lui apporter.

Olivier Maulini est professeur associé à l’Université de Genève (Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation FPSE) dans le domaine « Analyse du métier d’enseignant ». Il est responsable du Laboratoire de recherche Innovation-Formation-Éducation (LIFE). Assistantes de recherche lors de la rédaction de ce carnet, Aline Meyer est aujourd’hui conseillère aux études à la FPSE ; Cynthia Mugnier, coordinatrice pédagogique au Département de l’instruction publique.

 

Table des matières

 

Les inégalités : relatives ou substantielles ?

L’échec scolaire : problème ou fatalité ?

L’attribution causale : variable-clef

Les pratiques, leur efficacité, leur légitimité

Plan du Carnet

1. La forme scolaire d’apprentissage et ses fonctions

1.1. Des lieux de production à un lieu de formation : l’émergence de l’école

1.2. De la codification au triomphe de la forme scolaire

1.3. Les fonctions aujourd’hui

2. Critique de l’école et critique de cette critique : l’effet de double seuil

2.1. L’école contre la vie ?

2.2. Trop de fonction tue la fonction…

2.3. …et trop de critique tue la critique !

3. La controverse au-dedans

3.1. Entre les murs : « Même ma grand-mère elle parlait pas comme ça ! »

3.2. Le dedans est dans le dehors qui est dans le dedans…

3.3. Normes sociales et bon enseignement

Conclusion

Enseigner aujourd’hui : pluralisme démocratique et pédagogies différenciées

Références

top