Ligozat, F., Charmillot, M. & Muller, A. (Ed.) (2016)
Le partage des savoirs dans les processus de recherche en éducation
Bruxelles : De Boeck (coll. Raisons éducatives)

 ligozat-charmillot-muller-2016.jpg

Dans un contexte qui interroge de plus en plus fortement les rapports entre la recherche scientifique et la Cité, un meilleur « partage des savoirs » semble faire l’objet d’une demande croissante à travers des formes de « collaboration », de « coopération » ou de « participation » plus étroites entre chercheurs et usagers, et ceci d’autant plus que les recherches en sciences de l’éducation ont, pour la plupart, une double visée de production de connaissances et d’amélioration des pratiques éducatives.

Cet ouvrage part du constat que les recherches portant sur l’éducation et la formation font intervenir les acteurs prioritairement concernés par les savoirs produits, dans le processus même de leur élaboration. En acceptant de participer à une recherche, enseignants, formateurs, parents, élèves, etc. deviennent partie intégrante de l’univers empirique des chercheurs, tout en se transformant eux-mêmes dans le cours du processus de recherche, voire en transformant le processus de recherche lui-même.

Le « partage des savoirs » concernant l’éducation et la formation n’est donc pas seulement une affaire de transfert ou de diffusion des résultats de recherche. C’est aussi une question de rapports entre chercheurs et acteurs des systèmes d’éducation et de formation au sein desquels s’élaborent divers types de savoirs sur ces systèmes. Depuis des domaines tels que l’enseignement scolaire, la formation des adultes et les apprentissages informels, les contributeurs de cet ouvrage (ré)interrogent leurs processus de recherche pour saisir ce qui s’y partage (ou non), par quels moyens, à quelles conditions.

Au-delà des dispositifs de recherche qui s’inscrivent explicitement dans des approches dites « collaboratives », « coopératives » ou « participatives », cet ouvrage propose une réflexion théorique, épistémologique et méthodologique sur les modes de participation des différents acteurs dans la temporalité des processus de recherche en sciences de l’éducation et de la formation.

Table des matières

Acteurs de la recherche en éducation : quels partages des savoirs ? - Florence Ligozat, Maryvonne Charmillot & Alain Muller

Le partage des savoirs comme recherche d’une égalité des voix

Construction polyphonique des savoirs lors de recherches avec interprètes - Myriam Gremion & Nilima Changkakoti

Clivages et passerelles entre chercheurs et praticiens. Étude du fonctionnement d’un « Change Laboratory » au Botswana - Denise Shelley Newnham

Comment coconstruire et se surprendre mutuellement entre chercheur et praticiens : questions épistémologiques autour du travail d’analyse des données - Marco Allenbach

Effets de la double posture formateur/chercheur sur l’écriture de recherche - Kristine Balslev & Roxane Gagnon

Enseignants, didacticiens : organiser les conditions du partage des savoirs pour enseigner

La collaboration entre enseignants et chercheurs dans les projets « Maison des Petits » : partage ou co- construction de savoirs ? - Francia Leutenegger, Glaís Sales Cordeiro & Carole Veuthey

Un espace interprétatif partagé entre l’enseignant et le didacticien est- il possible ? Développement de séquences d’enseignement scientifique à Genève et en France - Florence Ligozat & Corinne Marlot

La coopération entre professeurs et chercheurs pour la conception, la réalisation et l’observation d’un enseignement en mathématiques : une double interaction didactique ? - Serge Quilio & Mireille Morellato

Évolution des rôles entre chercheurs et enseignants dans un processus lesson study : quel partage des savoirs ? - Anne Clerc-Georgy & Stéphane Clivaz

Savoirs, actions, narrations : partager l’expérience du travail

Un dispositif d’autoconfrontation pour « faire connaissance » avec les modérateurs des bus nocturnes genevois - Kim Stroumza & Sylvie Mezzena

Partage de savoirs et action professionnelle en partage. Une recherche en didactique professionnelle - Paul Olry

L’événementialisation comme co- construction des connaissances : esquisse d’une multi- méthode issue de l’analyse de l’activité et de l’analyse narrative - Nicolas Perrin & Katja Vanini De Carlo

Mise en perspective épistémologique

Les ambiguïtés du partage des savoirs au sein du processus de recherche en sciences sociales, une approche grammaticale - Jean- Louis Genard & Marta Roca i Escoda

top