Maulini, O., Desjardins, J., Étienne, R., Guibert, P. & Paquay, L. (Ed.) (2015)
À qui profite la formation continue des enseignants ?
Bruxelles : De Boeck
 

maulini-et-al-2015.jpg

 

À qui profite la formation continue des enseignants ? La recherche et l’expérience des professionnels montrent un paradoxe : dans un monde qui change constamment, aucune formation initiale n’a le pouvoir de tout faire. Interroger, consolider et développer les pratiques pédagogiques en cours d’emploi peut, par contre, coûter peu et rapporter beaucoup. Malgré cela, la formation continue des enseignants semble rester le parent pauvre des politiques éducatives, voire des revendications des professionnels. Peut-être parce qu’elle se trouve au centre de conflits d’intérêts difficiles à résoudre.

Ce livre propose pour la première fois un panorama des pratiques et des perspectives de formation continue des enseignants dans des pays francophones à la fois aussi proches et divers que la Belgique, la France, le Québec et la Suisse. Obligatoire ou pas, intégrée ou non dans l’emploi du temps, adressée aux individus ou aux équipes dans les établissements, conçue entre pairs ou décrétée par la hiérarchie, plus ou moins adossée aux projets du terrain, aux innovations pédagogiques et à la recherche en éducation, qualifiante par endroits, à d’autres non, la formation continue est polymorphe, foisonnante ou hésitante, mais peut-être en voie d’institutionnalisation. C’est à la fois un enjeu et un analyseur du processus de professionnalisation. Qu’en pensent et qu’en font concrètement les acteurs ? Comment l’articulent-ils avec leur travail ordinaire ? Pour quel bénéfice estimé, quelle réflexivité, quelle efficacité, en vertu de quels critères de validité ? Les chercheurs confrontent ici des analyses ancrées dans différents contextes, moins pour dessiner une formation continue idéale que pour identifier les orientations observables et les choix que ces orientations revendiquent ou dissimulent de facto, d’autant plus tant qu’elles ne sont pas questionnées.

 

Table des matières

Introduction : « Contre le découragement et la routine… » - Olivier Maulini, Julie Desjardins, Richard Étienne, Pascal Guibert & Léopold Paquay

Première partie : Quatre contextes nationaux

1. Développement, crise et refondation de la formation continue en France - Richard Étienne

2. La formation continue des enseignants de Belgique francophone à l’épreuve de l’obligation de participation - Valérie Baffrey & Francis Littré

3. Évolution de l’offre de formation continue destinée aux enseignants de Suisse romande - Pierre-Alain Besençon

4. « Stimuler l’épanouissement d’une culture de la formation continue » au Québec : visée réaliste ou fantasmatique ? - Julie Desjardins

Deuxième partie : Des acteurs plus ou moins concernés

5. Préparer en formation initiale à développer des compétences tout au long de la vie - Philippe Perrenoud

6. Les déterminants de l’engagement des enseignants en formation continue - Christelle Devos & Léopold Paquay

7. Le rôle des cadres intermédiaires dans la formation continue de proximité en établissement - Pascal Guibert & Marguerite Altet

8. L’autonomie professionnelle contre l’obligation de formation ? Revendications et ambivalences des syndicats d’enseignants - Olivier Maulini & Cynthia Mugnier

Troisième partie : Des pratiques plus ou moins négociées

9. Du travail à la formation : vers un aller-retour permanent ? - Françoise Carraud

10. Impliquer les professionnels dans leur formation : un journal de bord en résolution de problèmes mathématiques - Hassane Squalli

11. Quels paramètres en gage de qualité dans des dispositifs de formation continue ? - Valérie Baffrey & Francis Littré

12. La formation comme accompagnement tout au long des projets - Richard Étienne

Conclusion : Entre « qui sait demande » et « qui paie commande » : vers une institutionnalisation ? - Olivier Maulini, Julie Desjardins, Richard Étienne, Pascal Guibert & Léopold Paquay

top