Groupes de recherche en sciences de l'éducation

Théories, actions, langages et savoirs (en formation à l'enseignement) (TALES)

Le groupe de recherche Théories, actions, langages et savoirs (en formation à l'enseignement) (TALES) est dirigé par la professeure Sabine Vanhulle.

Domaines de recherche

Le groupe de recherche Théorie, actions, langages et savoirs (TALES) s’intéresse à la construction des savoirs professionnels chez les enseignant.e.s en formation. Ses objets de recherche concernent l’apprentissage dans des dispositifs articulant les expériences sur le terrain professionnel et les apports de la formation universitaire. Ces objets sont appréhendés par l’étude des discours, oraux ou écrits, tels les récits de formation, les portfolios ou encore les entretiens de stage. D’une part, la littérature dans le domaine de la formation des enseignants montre la complexité à intégrer différentes formes de savoir tout en développant un soi professionnel. D’autre part, l’université et les hautes écoles visent à former des professionnels à la fois compétents et réflexifs, c’est pourquoi nous estimons essentiel de traiter des questions telles que : comment les étudiant.e.s ou enseignant.e.s en formation apprennent-ils/-elles dans des dispositifs de professionnalisation ? Comment intègrent-ils/-elles différentes formes de savoirs ? Quels effets ont les interventions des formateurs.trices sur leurs apprentissages et leur développement professionnel ? Comment s’approprient-ils/-elles des savoirs professionnels ?

Nous travaillons actuellement sur les données du projet La construction de savoirs professionnels dans les stages en enseignement primaire soutenu par le FNS (Fonds national de recherche scientifique suisse). Les thèses en cours, en lien avec ce projet, portent sur les thématiques suivantes : la construction d’un ethos discursif dans l’entretien de stage, et la construction d’un « soi professionnel » dans la transition entre la fin de la formation et l’entrée dans la profession.

Un autre grand projet de l’équipe concernant les écrits professionnels (Dossiers de développement professionnel), qui vise à dresser une cartographie de préoccupations des enseignants en formation du secondaire.

Les «Talesiens» poursuivent également des travaux amorcés à partir de leurs propres champs d’appartenance antérieurs et actuels : sur la réflexivité et les méthodologies qui la soutiennent ; l’analyse des recherches dans le domaine de la formation des enseignants ; sur le bilinguisme des jeunes élèves sourds ; sur les savoirs, textes et apprentissages en milieu universitaire ; sur l’implicite dans les écrits réflexifs ; sur le plurilinguisme et la proximité linguistique ; sur la formation des enseignants en didactique de langues.