Groupes de recherche en sciences de l'éducation

Mimèsis et formation

Le groupe de recherche Mimèsis et Formation est dirigé par le professeur Jean-Michel Baudouin.

Domaines de recherche

Créée en 2004, l’équipe Mimèsis et formation regroupe des chercheurs en sciences de l’éducation oeuvrant principalement dans le champ de la formation des adultes.

L’intitulé Mimèsis est lié à l’intérêt porté aux ressources du récit pour rendre compte des processus de formation de l’adulte.

L’objet premier de recherche de Mimèsis et formation est l’analyse des rapports entre expérience de vie et de travail et formation de l’adulte, en prenant appui sur différentes démarches de narration. Parmi celles-ci, les histoires de vie occupent une place privilégiée : récits de vie, autoportraits, entretiens biographiques, récits d’expérience et de pratique.

Les travaux conduits concernent les dynamiques identitaires, les parcours d’insertion professionnelle et d’entrée dans le métier, les pratiques d’alphabétisation et de lutte contre l’illettrisme, les dispositifs en alternance et de formation de formateurs, les dimensions (inter)culturelles, l’analyse de l’expérience parentale et le soutien à la parentalité, l’analyse de situations professionnelles. Une place privilégiée est accordée à la problématique de l’évolution des parcours de vie et à l’impact de la formation des adultes dans ces évolutions.

Les aspects discursifs et narratifs sont également analysés avec soin. Une telle orientation conduit à investiguer les processus langagiers par lesquels l’expérience se ressaisit pour être analysée et mise en perspective. Le traitement des dimensions langagières garantit la possibilité d’une objectivation critique des processus analysés.

L’équipe Mimèsis et formation comporte également une dimension de conseil et de régulation des pratiques de formation, aussi bien pour ses membres que pour des structures externes, dans le champ de la formation des formateurs d’adultes en particulier. C’est ainsi que l’analyse des rapports entre approches expérientielles et formation de l’adulte présente un prolongement didactique, où les concepts d’action et de professionnalisation occupent une place centrale. Il s’agit alors de rendre compte selon quels instruments et démarches les dispositifs formels de formation peuvent accueillir voire générer les processus expérientiels par lesquels les adultes se forment et prennent en main leur projet de développement : les pratiques d’accompagnement, les formes d’alternance pédagogique, les activités à composante biographique et les formations de formateurs constituent des domaines d’investigation privilégiée. La composition de l’équipe, en s’appuyant sur une culture de l’ouverture, reflète ces orientations et vise plus largement à une intégration des préoccupations de la Cité dans les projets de recherche.