Evaluation de la biodisponibilité des métaux par l’analyse du transcriptome chez les producteurs primaires aquatiques

Ce projet vise à évaluer la relation entre la biodisponibilité des métaux toxiques et l'expression des gènes chez deux producteurs primaires aquatiques représentatifs : une macrophyte et une microalgue verte, représentant les plantes aquatiques et le phytoplancton que l’on trouve généralement dans le milieu benthique et la colonne d'eau. La biodisponibilité du cuivre et celle de deux spéciations du mercure (mercure inorganique HgCl2 et mercure organique CH3HgCl) seront comparées au niveau des modifications du transcriptome, analysées par RNAseq, ainsi qu’au niveau d'autres paramètres, tels que la croissance et la photosynthèse pour chaque organisme. La biodisponibilité sera déterminée par la mesure des concentrations de métaux adsorbés et intériorisés à différents temps d'exposition. La spécificité de la réponse des gènes à chaque métal ainsi qu’à leurs mélanges seront évaluées. Les gènes identifiés dans les deux organismes dans des conditions similaires seront alors comparées afin de déterminer le degré de similarité dans la réponse des producteurs primaires face aux métaux toxiques.

Contact: Rebecca Flück, Dr Claudia Cosio and Prof. Vera Slaveykova

top