Changement climatique et résistance bactérienne aux antibiotiques en milieu aquatique

Dans cette recherche, nous avons isolé la bactérie pathogène Pseudomonas spp., des eaux en climat tropical (30-37°C, Congo et Inde) et tempéré (10°C, en Suisse) pour comprendre les mécanismes de transfert des gènes de résistances aux antibiotiques. Les résultats montrent que les fréquences de transferts sont très élevées en conditions tropicales. La variation climatique pourrait être susceptible d’augmenter le transfert et dissémination des bactéries et gènes de résistance aux antibiotiques en milieux aquatiques avec les effets potentiels sur la santé humaine.

Devarajan, N., Kohler, T., Periyasamy, S., Van Delden, C., Mulaji, C.K., Mpiana, P.T., Ibelings, B.W., et Pote-Wembonyama, J., 2017, Antibiotic resistant Pseudomonas spp. in the aquatic environment: A prevalence study under tropical and temperate climate conditions: Water Research, v. 115, p. 256-265.

27 avril 2017

Actualités RSS

top