Flux de mercure dans le Léman, publié dans Environmental Science and Pollution Research

«Dans une nouvelle publication du département, les flux verticaux de mercure (total et méthylmercure) ont été mesurés dans le Léman pendant deux années consécutives. Le mercure provient essentiellement des apports liés aux rivières, avec une plus forte présence près des côtes qu’au centre du lac. Par contre, les concentrations de la forme méthylée (qui représente une très faible fraction du mercure total) sont nettement plus importantes dans les particules en suspension que dans les sédiments, et sans relation avec la distance à la côte, ce qui tend à montrer une production interne à la colonne d’eau de la forme organique du mercure. »

Chez l’éditeur

https://link.springer.com/article/10.1007/s11356-018-2252-3

Dans Archive ouverte

https://archive-ouverte.unige.ch/unige:104611

11 juin 2018

Actualités RSS

top