Masters

Master études européennes

image_maee.jpg

Présentation du Master en études européennes

Ce programme de 120 crédits ECTS offre trois orientations à choix : "Cultures et sociétés", "Économie, politique et sociétés", "Institutions, droit et sociétés". Il comporte un tronc commun composé de cours fondamentaux pour l’étude de l’Europe et des cours avancés, ainsi que des cours d'approfondissement. Cette formation, dont la langue d’enseignement est le français, nécessite toutefois une connaissance passive de l’anglais.

L’orientation «Cultures et sociétés» s’inscrit en droite ligne dans l’héritage du fondateur de l’Institut européen, Denis de Rougemont, pour qui la culture était essentielle dans le processus de la construction européenne. Privilégiant la diversité des sources culturelles de l’Europe, la richesse de son histoire et donc le temps long de la construction européenne, cette orientation comprend des cours d’histoire, d’histoire des idées, ainsi que des enseignements mettant en relief les différentes dimensions de la culture européenne : littérature, cinéma, relations interculturelles, cosmopolitisme.

L’orientation «Economie, politique et sociétés» offre des enseignements issus de la science politique, de la sociologie et des sciences économiques. Outre les cours sur les institutions de l’UE, les politiques internes, les rapports aux citoyens, les médias et les questions de sécurité, cette orientation met un accent plus particulier sur les dimensions internationales de l’Union européenne. Dans le domaine économique, on trouve des enseignements originaux sur les relations économiques de l’Europe avec le reste du monde, particulièrement avec les pays en développement.

L’orientation «Institutions, droit et sociétés» insiste sur le rôle majeur du droit dans le processus d’intégration européenne. Les fondements, la production, les principes et la mise en oeuvre de ce droit européen constituent l’ossature de cette orientation. Dans le contexte de l’intégration européenne, le droit semble précéder la société européenne. La coexistence des sociétés nationales et leur droit respectif avec un droit européen supranational, problématise la question dans une perspective interdisciplinaire.

Pour clore leur cursus, les étudiants choisissent entre un stage ou un mémoire. Le stage s’inscrit dans une démarche professionnalisante avec un rapport de stage sur l’expérience acquise tandis que le mémoire prépare à la recherche académique.

Présentation du Master en études européennes (brochure PDF)

Informations pratiques


Master en études européennes

 

120 Crédits ECTS

Enseignements de base communs aux 3 orientations   30 crédits
  • Culture européenne
  • Histoire de l’Europe
  • Intégration politique
  • Droit européen
  • Intégration économique
   
Colloque méthodologique et interdisciplinaire   6 crédits
Enseignements d’orientation et à option   54 crédits
Stage ou mémoire   30 crédits

 

  • Durée des études
    2 ans (4 semestres, max. 6 semestres)
  • Calendrier académique
  • Langue d'enseignement
    Français
    Connaissance passive de l’anglais recommandée
  • Niveau de français requis
    Epreuve de base à valeur éliminatoire pour les non francophones, à l’exception des cas décrits: www.unige.ch/examenfrancais
  • Conditions d'admission
    Bachelor ou titre jugé équivalent. Admission sur dossier.
  • Taxes universitaires
    CHF 500.- par semestre
  • Mobilité
    L’Institut permet la mobilité au niveau du Master, à condition que la durée du séjour n’excède pas un semestre, compte tenu de la brièveté du cursus d’études. La mobilité est possible à partir du 3e semestre. Le nombre de crédits est limité à un maximum de 30 crédits dans la faculté d’accueil. Le mémoire ne peut faire l’objet d’aucune équivalence. Voir:www.unige.ch/exchange
  • Perspectives professionnelles
    Grâce aux compétences acquises dans le Master en études européennes, les étudiants seront en mesure d’envisager des débouchés professionnels très diversifiés. Ils pourront notamment s’orienter dans l’élaboration et la gestion de politiques publiques dans le contexte d’administrations régionales, nationales ou européennes, mais aussi dans des fondations culturelles. De nombreuses possibilités se situent également dans le milieu international, notamment à Genève, au sein des institutions européennes, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales ou encore des multinationales. Enfin ce Master permet aussi d’envisager de se lancer dans des formations conduisant au journalisme.

Pour plus d'informations au niveau du plan d'étude, du règlement, des horaires d'enseignements et des stages, nous vous invitons à visiter la rubrique Espace étudiants du Master études européennes.

Inscription

Période des inscriptions : 1er décembre 2017 au 28 février 2018
Pour vous inscrire, nous vous invitons à vous rendre sur la page d'inscription.