Boursiers d'excellence

Conditions de base

Certaines personnes se trouvant au bénéfice d'une bourse qui leur a été octroyée par un organisme extérieur peuvent bénéficier d'un enregistrement simplifié aux Affaires internationales (AI) et être exonérées de la taxe d'encadrement.

Conditions:

  • être titulaire d'un diplôme universitaire
  • être au bénéfice d'une bourse octroyée sur la base de critères d'excellence scientifique (et non pas, par exemple, d'une bourse à caractère social)
  • prévoir un séjour temporaire à UNIGE, de plus de 3 mois et jusqu'à 3 ans, dans le but de recherche / complément de formation
  • garder un lien avec son institution universitaire d'origine
  • le statut demandé ne doit pas entrer en contradiction avec d'autres démarches (engagement comme assistant ou stagiaire)
  • avoir une bonne maîtrise de la langue française, qui est la langue principale de l'UNIGE, même si l'anglais peut aussi être utile

Le statut de boursier d'excellence ne permet en aucun cas la délivrance d'un titre universitaire à l'UNIGE.

Le montant mensuel de la bourse doit être au moins égal au budget minimum nécessaire pour un étudiant célibataire à Genève, soit actuellement CHF 2000.- environ. L'unité d'accueil peut éventuellement verser un complément de bourse (fonds non DIP). Le statut de boursier d'excellence exclut toute rémunération salariée.

Les boursiers d'excellence peuvent bénéficier du regroupement familial s'ils apportent les garanties de moyens financiers suffisants selon les directives de l'Office Cantonal de la Population.