Partenariats

Accords SEMP

Le SEMP - Swiss European Mobility Programmes, ex-Erasmus, permet de garantir la continuité des échanges avec les universités européennes depuis l’exclusion de la Suisse du programme Erasmus+ en février 2014.

Un accord SEMP est nécessaire pour :

  • permettre la mobilité des étudiants (niveaux Bachelor, Master et/ou Doctorat), pour une période de 3 à 12 mois
  • permettre la mobilité de courte durée des enseignants (3-4 jours, min. 8 heures de cours)

Le SEMP ne couvre pas les activités liées à la recherche, ni celles avec des pays hors de l’UE (à l’exception de la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein, la Turquie et la Macédoine)

 

Suventions liées aux accords SEMP:

La signature d’un accord donne accès à des bourses de mobilité. En 2017, elles étaient de CHF 1500.- à CHF 2100.- par semestre selon les pays pour les étudiants et de CHF 170.- par jour + frais de déplacement (max. CHF 600.-) pour les enseignants.


Qui signe les accords SEMP?

La signature est assurée par les Affaires Internationales, sur délégation du recteur. Les accords signés par d’autres membres d’UNIGE ne pourront pas être enregistrés, et ne pourront donc pas être financés.


Comment procéder pour signer un accord SEMP ?

Contacter Olivier VINCENT en fournissant les informations suivantes:

  • nom du coordinateur administratif à l'étranger (généralement coordinateur ERASMUS au service des Relations Internationales, au niveau central ou facultaire pour les grosses universités)
  • nom du coordinateur académique à l'étranger (généralement collègue professeur)
  • discipline de l'échange
  • nombre indicatif d'étudiants à échanger, et la durée du séjour prévu, en semestres (généralement un ou deux étudiants pour un semestre chacun)
  • possibilité ou non d'échanger des enseignants pour une durée d'une semaine max.
  • code ERASMUS de l'université partenaire (de type CH GENEVE01 où XX YYYYYYZZ, X=pays, Y=ville, Z=numéro d'institution)
  • calendrier académique de l'institution partenaire
  • liste des cours ouverts aux échanges à l’UNIGE et chez le partenaire

La signature d’un accord est soumise à l’approbation du département ou de la faculté d’accueil.

 

 

Les flux d’étudiants et d’enseignants sont gérés par l’équipe mobilité des Affaires Internationales