Les contributions des enseignements de sciences sociales (histoire, géographie et citoyenneté) à l'éducation au développement durable(EDD). Etude d'un exemple, le débat en situation scolaire.

Description de la recherche:

L’introduction de l’éducation au développement durable dans les écoles primaires et secondaires est vivement recommandée tant par les organisations internationales que par les autorités politiques et scolaires dans de très nombreux Etats (cf. en Suisse les Agendas 21). La visée de cette éducation est celle de la formation du citoyen. L’éducation au développement durable implique des savoirs et des compétences qui relèvent des sciences de la nature autant que des sciences de la société. Or, en première approche, la contribution des savoirs et compétences qui relèvent des disciplines scolaires de sciences sociales semble souvent discrète et peu explicite, et reste peu analysée.

Le but de la recherche est donc d’étudier la contribution des disciplines d’enseignements de sciences sociales à l’éducation au développement durable. Les disciplines concernées sont celles qui sont généralement présentes dans l’enseignement primaire et secondaire : l’histoire, la géographie et l’éducation à la citoyenneté. Dans la perspective de la formation du citoyen, le projet se propose de mettre les élèves en situation de construire et de mobiliser ces savoirs et compétences disciplinaires dans des situations de débats organisés sur des questions sociales vives relevant du thème ‘Populations, sociétés, changements climatiques’.

Les situations de débat seront élaborées et conduites en suivant quatre étapes : la construction de l’objet mis en débat ; la préparation du débat et la recherche d’informations ; le débat proprement dit ; le retour réflexif avec la formalisation et l’institutionnalisation du savoir. Ces différentes étapes seront analysées chacune séparément et en relation les unes avec les autres.

Le niveau de classe retenu est la 9ème, dernière année de l’école obligatoire La recherche sera conduite sur 18 mois. Elle se propose de recueillir et d’analyser des données qui serviront de point d’ancrage et de référence pour construire un projet plus précisément ciblé.

La contribution des enseignements de sciences sociales à l’éducation au développement durable sera analysée en fonction d’indicateurs spécifiques : les échelles sociales, temporelles et spatiales ; les relations entre les facteurs à la clé d’une pensée complexe ; la prise en compte du futur avec les idées de risque et d’incertitude mais aussi de responsabilité et d’action ; les conditions de l’action et de la décision ainsi que les boucles de rétroaction entre action, décision, savoirs et compétences ; les normes juridiques de l’action. Ces indicateurs sont complétés par une étude des valeurs et une étude des conceptions que les acteurs ont des relations nature/société.

Les données seront plurielles et croisées entre elles : entretiens menés avec les enseignants et une partie des élèves ; enquêtes par questionnaire et productions écrites, pour l’ensemble des élèves ; enregistrements vidéo des différentes étapes relatives aux situations de débat.

Lire le projet (511 Ko, pdf)

 

Le concept didactique pour une EDD qui prend en compte l'apport spécifique des sciences sociales est décrit dans le document disponible ci-dessous:


En 2005-6, l'ERDESS a mené des enquêtes d'opinion auprès de différents publics scolaire sur le thème de l'éducation au développement durable (EDD). Des premiers résultats ont été présentés dans le cadre du colloque JED d'histoire et de géographie à Reims en 2006.

 

 

 

 

top