Didactique des langues étrangères et anciennes

Membres

Le groupe de recherche en langues étrangères et secondes est dirigé par Claire Forel Il est composé des membres suivants :

ANGELES LAPLACE Gina Chargée d’enseignement - espagnol
CSILLAGH Virag Assistante
EXTERMANN Blaise Chargée d’enseignement- allemand
FOREL Claire Professeur associé
GERBER Brigitte Chargée d’enseignement - anglais
JACQUIN Marianne Chargée d’enseignement- allemand
KOLDE Antje Professeur formateur langues anciennes HEP Lausanne
ROSSI Federica Chargée d’enseignement- italien
SCHAUBER Holli Chargée d’enseignement - anglais
WALTERMAN Eva Assistante

Domaines de recherche

Didactique des langues étrangères et anciennes

Le champ théorique de la didactique des langues étrangères a souvent été revendiqué par la linguistique, que ce soit par les fonctionnalistes français, ou des représentants de l’Ecole de Prague voire les membres du premier département de linguistique appliquée de l’Université d’Edinbourg. Depuis la discussion n’a cessé pour savoir si la didactique des langues étrangères ne pouvait pas former un domaine scientifique distinct, alors que se développait le SLA Second Language Acquisition, qui ne se préoccupait pas tant d’enseignement que de processus et de facteurs expliquant l’acquisition des langues dites secondes. Dans le contexte d’un institut de formation des enseignants, il convient de se situer parmi ces propositions et de poser la question de leur pertinence pour la compréhension des paramètres dont il faut tenir compte dans une classe de langues.

De nos jours, des réflexions menées au niveau européen viennent encore enrichir la réflexion en proposant que l’on adopte une posture plurilingue au sein de l’enseignement, notamment public.

Projets de recherche

L’équipe de didactique des langues étrangères et anciennes est encore très jeune (10 mois d’existence en tant que telle), et il convient d’amener ses membres à prendre connaissance des traditions établies dans l’enseignement des différentes langues. Un séminaire interne mené au semestre de printemps 2011 a permis à la plupart de ses membres de présenter ses sujets de recherche.

Notre dénominateur commun va dans le sens d’une didactique intégrée dans la mesure où les différents sujets abordés sont tous transférables à l’enseignement d’autres langues. Le cours donné aux étudiants de première année et le séminaire de recherche pour les étudiants de deuxième année va dans le même sens et tend à favoriser le dialogue entre les participants d’horizons différents. Les travaux rendus à l’issue du premier semestre du séminaire de recherche feront l’objet d’une analyse attentive pour mettre en évidence les changements de perception chez les étudiants de ce qu’implique enseigner et /ou apprendre une langue induits par une sensibilisation à la recherche. Cette analyse devrait déboucher sur une publication par le professeur en charge et son assistante.

Par ailleurs, notre groupe compte de nombreux projets :

- une thèse menée sous la direction de deux autres enseignants de l’IUFE et sur le point d’être soutenue sur la professionnalisation du métier d’enseignant de langues, et plus particulièrement, de l’allemand langue étrangère.

- un projet pilote, inscrit au sein d’un groupe de recherche de la FSPE, sur l’enseignement de la lecture allemand langue étrangère au post-obligatoire qui court sur les années 2007-2011: il s’agit d’une recherche de type « ingénierie », une séquence didactique élaborées en co-construction avec des enseignants qui porte sur les gestes didactiques des enseignants et les gestes d’études des élèves dans un dispositif croisant deux genres textuels et deux approches, l’une mettant l’accent sur les stratégies de lecture et l’autre se fondant sur une approche actionnelle.

- un projet qui s’intéresse à la construction de lexiques en classes de langues particulièrement dans le cadre de langues spécialisées ou de jargons professionnels. Cette recherche devrait se transformer en projet de thèse.

- un projet sur les implications tant au niveau des gains linguistiques que des gains conceptuels d’un enseignement bilingue dans le cadre d’un séminaire-atelier d’introduction à la profession enseignante.

- la participation à un projet européen, dans le cadre du CARAP, qui vise à la déconstruction de préjugés linguistiques et ethniques constituant des obstacles au développement d’approches plurielles dans les systèmes éducatifs.

- un projet de thèse sur la motivation à apprendre les langues qui tienne particulièrement compte des aspects économiques des connaissances en langues étrangère.

- un projet de thèse sur les représentations qu’ont les enseignants de ce qu’est une langue et des possibles retombées que celles-ci peuvent avoir sur leur manière d’enseigner

- un projet de recherche, lié au projet de thèse ci-dessus, qui s’interroge sur les apports de la linguistique générale aux connaissances nécessaires permettant aux enseignants de mieux comprendre les contenus et les enjeux des approches actuellement mises en avant au niveau européen : Cadre européen, approches plurielles, etc.

- mieux comprendre les contenus et les enjeux des approches actuellement mises en avant au niveau européen : Cadre européen, approches plurielles, etc.

top