Commission de l'égalité

Événements

12 mars 2015 | Rencontre : "Femmes et vie publique: sors de ta chambre"

9h - 17h
Uni Philosphes

Affiche

Programme

12h: Conférence d'Anne Bielman, professeure d’histoire ancienne à la Faculté des lettres de Université de Lausanne.

"Occupe-toi de ta cité ! Femmes et vie publique dans le monde hellénistique (4ème-1er siècle av. J.-C.)"

Anne Bielman est spécialiste en épigraphie grecque et romaine, histoire sociale antique, histoire des femmes appliquée à l'Antiquité.Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et articles sur les femmes dans l’antiquité, dont :

  • Bielman A., Femmes en public dans le monde hellénistique. SEDES, Paris, Paris, 2002.
  • Bertholet F., Bielman Sanchez A., Frei-Stolba R. (eds.), Egypte - Grèce - Rome. Les différents visages des femmes antiques. Travaux et colloques du séminaire d'épigraphie grecque et latine de l'IASA 2002-2006. ECHO 7, Peter Lang, 395 p., 10-2008.
  • Bielman Sánchez A., Quand des reines transgressent les normes, créent-elles l'ordre ou le désordre? Lectora. Revista de dones y textualitat 18, pp. 51-70, 2012.
  • Bielman Sánchez A., Lenzo G., Réflexions à propos de la "régence" féminine hellénistique: l'exemple de Cléopâtre I. Studi ellenistici XXIX, In Press.

 


 

Ven 21 et sam 22 nov | 20h30 | Grü - 2ème étage V. W. UNE CHAMBRE à SOI D’après l’œuvre de Virginia Woolf, Cie trois…six…neuf, dans le cadre de la Quinzaine égalité Elle était une fois et en collaboration avec le Bureau de l’égalité de l’UNIGE. reservation(at)grutli.ch ou 022 888 44 88

La commission égalité de la Faculté des lettres offre 60 places !

 


Jeudi 20 novembre 2014 | 18h30 | U300 | Uni Dufour

GRANDE CONFERENCE

LA VIRILITE, HIER ET AUJOURD’HUI

Georges Vigarello, Historien et directeur d’études EHESS à Paris. Les rapports entre hommes et femmes, longtemps profondément asymétriques, ont été bouleversés durant ces dernières décennies. Leurs références imaginaires l’ont été tout autant. L’image de Terminator, par exemple, loin de représenter un surhomme demeure une parodie, illusion d’une puissance largement contestée. Les traditionnelles vertus masculines ne sont-elles pas partagées par le féminin ? Reste que nous vivons encore un temps où les imaginaires d’égalité convergent comme jamais, alors que nombre d’obstacles aussi réels que concrets continuent à s’y opposer.

Affiche