Unité d'histoire ancienne

 

Présentation de la discipline

Par « histoire ancienne », on entend, de façon conventionnelle et nécessairement artificielle, l’étude du monde méditerranéen gréco-romain, depuis l'époque des palais mycéniens et des tablettes en linéaire B des XIVe-XIIIe siècles av. J.-C., jusqu’à la prise de Rome par Alaric et à la partition juridique de l’Empire romain au début du Ve siècle apr. J.-C.

L'histoire grecque comprend l'époque mycénienne et les siècles obscurs (XIVe-IXe s. av. J.-C.), l'époque archaïque, de la naissance de l'État au premier affrontement avec l'Empire perse (800-478 av. J.-C.), l'époque classique, de l'apogée d'Athènes et de Sparte à la conquête de l'Asie par Alexandre le Grand (478-323 av. J.-C.), et enfin l'époque hellénistique, du démembrement de l'Empire d'Alexandre à la conquête de l'Égypte par les Romains (323-30 av. J.-C.).

L'histoire romaine comprend l'époque royale, des origines de Rome à la fondation de la République (~750-509 av. J.-C.), l'époque républicaine, marquée par l'annexion de l'Italie, les guerres contre Carthage et la conquête du bassin méditerranéen (509-28 av. J.-C.), le Haut-Empire, de la fondation du système du Principat par Octavien Auguste à la mort de Sévère Alexandre (27 av. J.-C.-235 apr. J.-C.), et enfin l'Antiquité tardive, de l'anarchie militaire à la partition de l'Empire au début du Ve siècle apr. J.-C. (235-410 apr. J.-C.).

 

top