Bienvenue dans l'Unité d'histoire de l'art !

 

L'Unité d'histoire de l'art de l'Université de Genève est probablement celle, de toutes les universités romandes, qui propose l'offre la plus riche et la plus diversifiée, tant sur le plan de l'enseignement que de la recherche. A taille humaine, l'Unité est fréquentée par plus de 300 étudiant-e-s, du niveau du bachelor (BA) à celui du doctorat (PhD), en passant par le master (MA) et le master avancé (MAS).

La nombreuse équipe d'enseignant-e-s - chercheur-se-s, provenant de pays et d'universités différents, est riche de ses diversités culturelles et méthodologiques. Les contacts entre enseignant-e-s et enseigné-e-s sont faciles. L'Unité propose des enseignements structurés autour de quatre chaires :

  • L'histoire de l'art de la période médiévale [IVe-XVe siècle] (Frédéric Elsig, PA) ;
  • L'histoire de l'art de la période moderne [XVIe-XVIIIe siècle] (Jan Blanc, PA) ;
  • L'histoire de l'art de la période contemporaine [XIXe-XXIe siècle] (Dario Gamboni, PO) ;
  • L'histoire de l'architecture et de l'urbanisme (Cyrille Simonnet, PO ; Leïla el-Wakil, PA).

La gamme et la variété des enseignements et des recherches embrasse les arts les plus fréquemment étudiés (la peinture, la sculpture, l'architecture, la gravure), jusqu'aux formes plus rares et moins souvent représentées à l'Université, comme l'architecture vernaculaire, l'art et l'architecture régionale, les arts appliqués, le dessin, le décor intérieur ou la photographie. L'accent est mis sur les arts européens, mais des enseignements sont également consacrés aux arts extra-européens, notamment aux arts asiatiques et islamiques.

Les cours et les séminaires que dispense l'Unité d'histoire de l'art de l'Université de Genève mettent un accent particulier sur l'approche des œuvres et la confrontation aux originaux. Les questions de méthode de recherche et d'enjeux théoriques constituent un des points forts de l'enseignement, tant pour les étudiant-e-s débutant-e-s (BA) que pour les avancé-e-s (MA) ; on entend aiguiser le sens critique des étudiant-e-s. Par ailleurs, si l'objet d'art est au centre des préoccupations, il est considéré comme lieu de condensations d'un grand nombre d'enjeux – faits historiques, réalités économiques, problèmes politiques, thèmes religieux, questions sociales, histoires intellectuelles et culturelles. C'est donc une pratique interdisciplinaire de l'histoire de l'art qui est encouragée.

Forte d'une longue expérience de collaboration avec le monde du patrimoine et des musées genevois et suisses, l'Unité propose très régulièrement de nombreuses activités annexes : des visites d'expositions, de galeries, de musées, d'archives et de bibliothèques ; des safaris urbains et des explorations territoriales et architecturales ; des voyages d'études, dans toute l'Europe et, parfois même, hors d'Europe.

L'étude du patrimoine et de la muséologie ne sont pas en reste : l'Unité offre en effet une excellente formation post-grade (MAS), qui permet aux étudiant-e-s d'effectuer des stages dans les instances patrimoniales locales, helvétiques ou internationales ainsi que dans des musées suisses et étrangers.

Les ressources documentaires accessibles aux étudiant-e-s au sein de l'Université consistent en un important fonds d'ouvrages (c. 20.000 livres) et d'images numérisées. Par ailleurs les fonds des bibliothèques municipales de la Ville de Genève que sont la Bibliothèque d'art et d'archéologie (BAA) et la Bibliothèque de Genève (BGE), offrent aux étudiant-e-s d'inestimables instruments de travail.

top