à la Une

Colloque transdisciplinaire "L'image : sa construction, sa destruction et son usurpation au fil des siècles", 3 juin 2016

colloque_images_titre.png

09:00-12:30 : Uni Dufour, Amphitéâtre U 300
14:00-16:30: Uni Bastions, Salle B 112

Programme et détails : http://social-media-victims.eu

 

Quel est aujourd'hui l'impact de l’image dans les messages "publics" postés sur la toile ? Sommes-nous seuls à façonner notre propre image virtuelle ? Pourquoi sommes-nous restés vigilants dans notre vie réelle alors que nous sommes souvent très imprudents dans notre vie digitale  ?

Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants de ce monde virtuel que nous avons encore peine à domestiquer, l'unité d'Archéologie Classique de l'Université de Genève, la Police Cantonale de Genève et le CLUSIS (Association suisse de la sécurité de l'information) ont uni leurs forces pour vous proposer une journée transdisciplinaire de débat sur le thème de la manipulation de l'image, placée sous le patronage de l'Union Internationale des Télécommunications et du Département de l'Économie et de la Sécurité du Canton de Genève.

Durant cette journée, une première en son genre, plusieurs spécialistes de disciplines très variées, vous proposent de saisir, à travers les âges, les similitudes et les différences de l'usage de l'image, mais aussi les différents buts et impacts de son utilisation.

En effet, les comportements humains ne se sont que partiellement métamorphosés au rythme des avancées technologiques dont nous bénéficions aujourd'hui.  Contrairement aux idées reçues, les buts pour lesquels chacun d'entre nous utilise l'environnement virtuel sont ancestraux. Divertissement, communication, politique, information, gestion de données et, à l'autre bout, espionnage, vol, curiosité malsaine, chantage sont autant d'actions qui existent depuis l'Antiquité.

Sociologiquement, la principale différence entre les périodes précédentes de l'humanité et "l'ère digitale" réside dans un facteur qui n'a pas été prévu par les créateurs de l'internet : la naissance et le développement fulgurant de l'alter ego virtuel que toute personne connectée possède désormais et qu'elle ne maitrise que très partiellement.

Cette image digitale, cet "autre nous-même" est la source primordiale de tous les avantages et de tous les dangers qui ont  fondamentalement changé notre façon de penser, d'agir et d'interagir.

Au fil de l'histoire, la construction, la destruction ou l'usurpation de l'image ne concernait au début que les puissants, puis, peu à peu, la noblesse et enfin la bourgeoisie active dans les domaines politiques et économiques.

Désormais, ce phénomène touche tout un chacun, avec pour résultat non seulement des attitudes à risque, mais aussi des compréhensions biaisées d'une réalité humaine, économique, politique ou sociale donnée. Les comprendre pour mieux les affronter veut dire devenir un "citoyen digital" à part entière.

27 mai 2016
  2016