Journée de la Faculté

Journée de la Faculté des Lettres 2015

Jamais sans les lettres !
Les Humanités et la recherche au 21e siècle

 Jeudi 17 décembre 2015 ; Salle Denis de Rougemont

(2 rue Jean-Daniel-Colladon -- ancien Institut européen)

 

Si, pour de nombreux étudiants et chercheurs en lettres, la question de la nécessité des Humanités ne se pose pas, celles-ci semblent de plus en plus souvent remises en cause dans les débats politiques et économiques, au point qu’il est courant d’évoquer la « crise des sciences humaines ». La notion n’est pas nouvelle : Husserl déjà dénonçait les effets du tournant positiviste dans les sciences et en 1964 l’historien J.H. Plumb publiait The Crisis in the Humanities ; toutefois, aux critiques d’hier (fragmentation, insularité, hermétisme…) s’en ajoutent aujourd’hui d’autres, qui souvent interrogent le retour sur investissement des disciplines concernées, tant du point de vue de l’employabilité des diplômés que de celui de l’impact de la recherche. Sommées de justifier leur utilité et leur responsabilité publique, enjointes de rendre des comptes et d’emprunter parfois aux pratiques quantitatives des autres sciences, les disciplines des lettres paraissent de plus en plus attirées sur un terrain a priori incompatible avec leurs propres valeurs, finalités et discours.

Faisant suite à une première journée consacrée à la question de l’évaluation de la recherche et aux défis que la pression de productivité fait peser sur les sciences humaines, cette nouvelle Journée de la Faculté a permis de faire le point sur les débats actuels autour du rôle et du statut des lettres et des Humanités. Quelles finalités et quel avenir pour les lettres aujourd’hui ? Peut-on les réduire à une simple production et transmission de savoirs et de compétences ? Si, comme l’affirme Martha Nussbaum, « la démocratie a besoin des Humanités », comment ces dernières contribuent-elles au bon fonctionnement de la société ? Quelles sont les dernières mutations qui affectent les sciences humaines et la pratique de la recherche dans ces domaines ?

 Programme

 

13h30

Ouverture

Jan Blanc (Université de Genève)

13h45-14h45     

In Praise of Idleness? The Work of the Humanities

Helen Small (University of Oxford)

14h45-15h45

Des Chiffres et des Lettres : repenser les humanités à l’ère des subjectivités computationnelles

Yves Citton (Université de Grenoble)

Pause  
16h15-17h30

Les Humanités et la recherche au 21e siècle

Table ronde modérée par Yasmina Foehr-Janssens (UNIGE) et Genoveva Puskas (UNIGE)

Avec la participation de :

  • Helen Small (University of Oxford),
  • Yves Citton (Université de Grenoble),
  • Guillemette Bolens (UNIGE-Lettres),
  • Janette Friedrich (UNIGE-FPSE),
  • Michel Oris (UNIGE-Rectorat),
  • Martin Rueff (UNIGE-Lettres),
  • Christophe Schmidt (UNIGE, représentant de l’Association du Corps Intermédiaire de la Faculté des lettres),
  • Paul Schubert (UNIGE-Lettres, Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique)