Visuel histoire contemporaine

 

Depuis que le XXe siècle est devenu histoire, le champ chronologique de l’histoire contemporaine s’est considérablement allongé, commençant avec les révolutions de la fin du XVIIIe siècle et se poursuivant au-delà de la chute du mur de Berlin et des attentats du 11 septembre 2001. L’ouverture progressive de nouvelles archives comme celles de la guerre d’Algérie, de Mai 68 ou des pays du bloc soviétique offre de nouveaux espaces et thématiques de recherches.

Cette actualité suscite de nouvelles interrogations qui font évoluer les champs de recherche. La «globalisation» contemporaine conduit ainsi les historiens à interroger le cadre national, les pousse à dépasser les frontières des Etats et à développer des approches transnationales. C’est donc un moment privilégié pour faire des études en histoire et se préparer à mieux comprendre le présent à partir d’une meilleure connaissance du passé.

L’Unité d’histoire contemporaine a considérablement renforcé ses moyens pour appréhender cette période dans toute sa complexité. Les compétences des enseignant-e-s permettent une vision plurielle du passé, tant du point de vue méthodologique qu’en ce qui concerne les espaces géographiques et culturels abordés. L’Unité compte plusieurs spécialistes des relations et organisations internationales, des sociétés africaines, américaines et européennes; ses membres s’intéressent à l’histoire des transferts culturels, intellectuels, humains, à celle de la mémoire et aux défis sociaux de l’époque contempo­raine. L’existence à Genève d’archives locales, nationales et surtout internationales offre des possibilités uniques de recherche sur sources primaires. Plusieurs projets de recherche, financés par des fonds extérieurs, ainsi que la participation dans divers programmes et comités de rédaction de revues scientifiques témoignent d’ailleurs de l’excellence de nos collègues et de leur rayonnement international.

Outre ses enseignements pour les étudiant-e-s en Faculté des lettres, l’unité offre aussi des enseignements destinés aux étudiant-e-s du Bachelor en relations internationales (BARI) dans le nouveau cadre du Global Studies Institute. Depuis 2012, l’Unité offre un programme de Master en histoire transnationale réalisé grâce à un vaste éventail de cours et de séminaires offerts par les collègues du Département, de diverses unités de la Faculté des lettres et de l’histoire économique de la Faculté des sciences de la société. Cet engagement témoigne du rôle pivot de l’histoire contemporaine dans les études internationales à Genève.

top