Corps enseignant

Prof. Irène HERRMANN
Professeure associée
Téléphone : ++41 22 379 70 93
Courriel

Vidéo http://www.unige.ch/lettres/istge/video/herrmann/

HEURES DE RÉCEPTION

Le mardi de 14h15 à 16h00.
Bureau SO111

Biographie

Professeure associée en histoire transnationale de la Suisse. Après des licences (Masters) en histoire puis en russe à l'Université de Genève, elle a obtenu un doctorat ès lettres (mention histoire) à l'Université de Genève en 1997. Elle a ensuite effectué un stage post-doctoral à l'Université Laval (Québec).

Elle a travaillé à différents projets de recherche FNS en Russie et en Suisse (1997-2004). Parallèlement, elle a donné des enseignements au Québec (Université Laval), à Moscou (Université russe des Sciences humaines) et à Genève (IUHEI, Université de Genève). Entre 2005 et 2010, elle a été professeure boursière à l'Université de Fribourg.

Elle est la rédactrice romande de la Revue suisse d'histoire et co-responsable de la série Itinera. Elle est également membre des Conseils de fondation du Dictionnaire historique de la Suisse et du Musée national suisse. Elle fait partie du board de Concepta-International Research School in Conceptual History and Political Thought.

Elle a publié trois monographies, dirigé plusieurs ouvrages collectifs/numéros de revue et rédigé une centaine d'articles scientifiques en français, anglais, allemand et en russe. Elle mène des recherches sur la gestion des conflits, les usages partisans du passé, les mécanismes conceptuels et la réception du politique, tant en Suisse qu'en Russie postsoviétique.

Réseaux de recherche

  • Co-fondation d'un réseau de recherche européen European Conceptual History. Sous l'égide de l'Europaeum, sur l'initiative de Henrik Stenius (Université de Helsinki) et de Michael Freeden (Université d'Oxford).
  • Membre du Board de Concepta-International Research School in Conceptual History and Political Thought.
  • Collaboration au projet Sinergia : « La Suisse pendant la Première Guerre mondiale: perspectives transnationales sur un petit Etat dans une guerre totale », piloté par le Professeur J. Tanner de l’Université de Zurich.

 

top