Corps enseignant

Prof. Michel PORRET
Professeur ordinaire
Téléphone : ++ 41 22 379 7083
Courriel

Heures de réception

Semestre d'automne : jeudi de 12:30 à 14:00
Semestre de printemps : jeudi de 16:30 à 18:00
Bureau SO 104

Biographie

Scuola Normale Superiore de Pise (1986-1987), assistant (1987-1990) du professeur Bronislaw Baczko, maître d'enseignement et de recherche puis professeur ordinaire dès novembre 2003 au Département d’histoire générale. Après avoir été Visiting fellow researcher à l'Université de Princeton (1990-1991), il soutient en 1992 sa thèse à celle de Genève : Le crime et ses circonstances. De l'esprit de l'arbitraire au siècle des Lumières selon les réquisitoires des procureurs généraux de Genève, Genève, 1995 (Prix Montesquieu 1995, Académie Montesquieu de Bordeaux). Parmi environ 160 publications consacrées à ses champs actuels de recherche (État moderne, criminalité et justice, “médecine judiciaire”, culture politique des Lumières, Montesquieu, Rousseau, histoire de la censure, etc.), il a publié une quinzaine d’ouvrages et organisé ou co-organisé autant de colloques internationaux dans le cadre de la Faculté des Lettres et du Département d'histoire (Beccaria, Rousseau, Montesquieu, Voltaire, Le corps violenté, l’Encyclopédie méthodique, Réseaux intellectuels en Europe de 1760 à la Restauration, Michel Foucault, etc.). Recherches en cours : La censure au XVIIIe siècle, médecine judiciaire sous l’Ancien Régime, magistrats et experts en Europe moderne, etc. Corédacteur des Annales J.-J. Rousseau (Genève), de Crime, Histoire et Sociétés (CESDIP, Paris), correspondant suisse de l'International Association for the History of Crime and Criminal Justice (Paris), membre du comité scientifique international de la nouvelle Revue d’histoire des sciences humaines (CESDIP, Paris), membre du Comité d'administration de la Société française d'étude du XVIIIe siècle, du Comité des Rencontres internationales de Genève ainsi que du comité scientifique de Rousseau 2012. Élaboration en mai 2002, avec les éditions Droz, d’une nouvelle collection d’ouvrages scientifiques (Bibliothèque des Lumières, une quinzaine de titres parus). En mars 2004, professeur invité au Collège de France par le professeur Daniel Roche (Chaire : Histoire de la France des Lumières), Michel Porret donne quatre leçons sur la thématique suivante : Du droit de punir. Le temps des Lumières. En janvier 2009, il est professeur invité à L'École normale et supérieure de Paris (janvier 2009) pour un enseignement sur les Lumières. Il travaille à la rédaction de monographies consacrées au droit de punir et à la médecine judiciaire au temps des Lumières. Vient de créer une nouvelle collection d’ouvrages de sciences humaines qu’il dirige chez Georg à Genève L’Équinoxe (5 titres parus, 3 en préparation).

RADIO TELEVISON SUISSE (RTS.CH)

Emissions TV / Emissions RADIO avec le professeur Michel Porret.

Enseignements

-Année 2016-2017
-Année 2015-2016
-Année 2014-2015

-Année 2013-2014
-Année 2011-2012
-Année 2010-2011
-Année 2009-2010
-Année 2008-2009
-Année 2007-2008
-Année 2006-2007
-Année 2005-2006
-Année 2004-2005
-Année 2003-2004
-Année 2002-2003
-Année 2001-2002
-Année 2000-2001
-Année 1999-2000
-Année 1998-1999

Ouvrages

Beccaria. Il diritto di punire.
Beccaria. Il diritto di punire.
Collana "Universale Paperbacks il Mulino". 2014.


A 250 anni dalla pubblicazione di "Dei delitti e delle pene", l'umanizzazione del diritto penale.
L’abolizione della tortura e della pena di morte, la soppressione dei supplizi e l’umanizzazione delle leggi penali sono in gran parte dovuti all’opera di Cesare Beccaria (1738-1794), uomo di lettere, economista e magistrato illuminato. Il suo celebre Trattato ebbe enorme fortuna in tutta Europa e nel mondo – Thomas Jefferson e i padri fondatori degli Stati Uniti lo lessero direttamente in italiano – e in particolare in Francia dove incontrò l’apprezzamento entusiastico dei filosofi dell’Encyclopédie e di Voltaire che lo tradussero e lo considerarono un vero e proprio capolavoro. In breve quest’opera divenne il manifesto di ogni governo illuminato e il riformismo beccariano pose le basi ancora attuali del diritto penale moderno, definendo il delitto in maniera laica come una violazione del contratto sociale (non più un’offesa alla legge divina), prevedendo la certezza e la proporzionalità della pena (e non l’arbitrarietà), la codificazione delle leggi e l’educazione in funzione preventiva.
MICHEL PORRET insegna Storia moderna nell’Università di Ginevra. Si occupa di cultura e delle pratiche giuridiche dell’Illuminismo ed è coredattore di numerose riviste internazionali.
crime
Sur la scène du crime. Pratique pénale, enquête et expertise judiciaires à Genève (XVIIIe-XIXe siècle). Montréal, PUM, 2008.
delitto
Sul luogo del delitto. Pratica penale, inchiesta e perizia giudiziaria a Ginevra nei secoli XVIII-XIX. Casagrande, Bellinzone, 2006
beccaria
Beccaria. Le droit de punir. Paris, Michalon, 2003.
nocturnes
L'Homme aux pensées nocturnes. Pierre Frémont, libraire et explicateur de r'eves à Genève au siècle des Lumières. Genève, Métropolis, 2001.
montesquieuporret
Montesquieu, Réflexions sur la Monarchie universelle en Europe. (édition critique) Genève, Droz, 2000.
circonstancesporret
Le Crime et ses circonstances. De l'esprit de l'arbritraire au siècle des Lumières selon les réquisitoires des procureurs généraux de Genève. Genève, Droz, 1995, préface de Bronislaw Baczko (Prix Montesquieu 1995)

 

 

 

Ouvrages collectif

  • Genève, Georg, 2009.
  • Genève, Droz, 2008 (av. Wladimir Bérélowitch)
  • Sens des Lumières, Genève, Georg, 2007
  • Lausanne, Antipodes, 2007 (av. Marco Cicchini)
  • Le criminel endurci. Récidive et récidivistes du Moyen Âge au XXe siècles, Genève, Droz, 2006 (av. Françoise Briegel)
  • Politique et culture. XVIIIe siècle, No 37, Paris, 2005
  • Penser l'archive, Lausanne, Antipodes, 2005 (av. Mauro Cerutti, Jean-François Fayet)
  • L'Encyclopédie méthodique. Des Lumières au positivisme, Genève, Droz, 2004 (av. Claude Blanckaert, Fabrice Brandli)
  • Le Temps de Montesquieu, Genève, Droz, 2002 (av. Catherine Volpilhac-Auger)
  • Guerres et paix : mélanges offerts à J.-C. Favez, Genève, Georg, 2000 (av. Jean-François Fayet et al.)
  • Rousseau visité, Rousseau visiteur . Les dernières années, 1770-1778, Genève, Droz, 1999 (av. Jacques Berchtold)
  • Homo criminalis. Pratiques et doctrines médico-légales, 16e-20e siècles, Équinoxe, 22, 1999 (av. Vincent Barras)
  • Pornographie, Équinoxe, 19, 1998 (av. Wagih Azzam)
  • Le Corps violenté : du geste à la parole, Genève, Droz, 1998
  • Beccaria et la culture juridique des Lumières, Genève, Droz, 1997
  • Etre riche au siècle de Voltaire, Genève, Droz, 1996 (av. Jacques Berchtold)
  • Le Jardin de l'Esprit : textes offerts à Bronislaw Baczko, Genève, Droz, 1995 (av. François Rosset)
  • Discipline : usages, figures, Équinoxe, 11, 1994
  • La Peur au XVIIIe siècle : discours, représentations, pratiques Genève, Droz, 1994 (av. Jacques Berchtold). Traduit en japonais, Tokyo, Hosei University Press, 2003.
  • avec Françoise Briegel (éd.), Le Criminel endurci. Récidive et récidivistes au Moyen Age au XXe siècle Genève, Droz (Recherches et rencontres, Publications de la Faculté des Lettres de l'Université de Genève, 23), 2006, 295 p.
  • avec Claude Blanckaert et Fabrice Brandli, L'Encyclopédie méthodique (1782-1832). Des Lumières au positivisme Genève, Droz (Bibliothèque des Lumières, 68), 2006, 830 p.
  • avec Mauro Cerutti et Jean-François Fayet (éd.), Penser l'archive, histoires d'archives, archives d'histoire, Lausanne, éditions Antipodes, 2006, 331 p.
  • Politiques et cultures des Lumières, Dix-huitième siècle, Numéro spécial, 37, Paris, PUF, 2005, pp. 9-315.

Articles

  • «Sage-femme, chirurgien, médecin : les légistes de l'Ancien Régime, auxiliaires de justice», in Claire Dolan (éd.), Entre justice et justiciables : les auxiliaires de la justice du Moyen Age au XXe siècle, [Québec], Les Presses de l'Université Laval, pp. [719]-735.
  • «De l'histoire des Lumières à celle de Dix-huitième siècle», in Politiques et cultures des Lumières, Dix-huitième siècle, Numéro spécial, 37, Paris, PUF, 2005, pp. 9-16.
  • «Le Droit de punir en République : Genève au temps des Lumières», Politiques et cultures des Lumières, Dix-huitième siècle, Numéro spécial, 37, Paris, PUF, 2005, pp. 69-85 (av. Françoise Briegel).
  • «Récidive, récidiviste et droit de punir, in Le Criminel endurci. Récidive et récidivistes au Moyen Age au XXe siècle, Droz (Recherches et rencontres, Publications de la Faculté des Lettres de l'Université de Genève, 23), 2006, pp. 9-22
  • «Savoir encyclopédique, encyclopédie des savoirs», in L'Encyclopédie méthodique (1782-1832). Des Lumières au positivisme , Genève, Droz (Bibliothèque des Lumières, 68), 2006, pp. 13-66.
  • «Penser l'archive», in Penser l'archive, histoires d'archives, archives d'histoire, Lausanne, éditions Antipodes, 2006, pp. 7-20, (av. M. Cerutti, J.-F. Fayet).

L'ensemble des travaux publiés de Michel Porret sont enregistrés dans le catalogue collectif RERO, réseau des bibliothèques de Suisse occidentale

Communications récentes - prochaines

  • «Figure contrastée de Paolo Zacchia dans la littérature médico-légale du 19e siècle. Colloque international», Tra scienza giuridica a sapere medico. Paolo Zacchia (1584-1659) e le origini della moderna medicina legale, Université des études de Vérone, 12-14 mai 2005.
  • «La Mort comme peine dans l'oeuvre de Cesare Beccaria», Institut suisse de droit comparé, Université de Lausanne, 24 mai 2005.
  • «Le courant légaliste autour de Montesquieu et Beccaria», Colloque : Le Droit en Lumière, 7èmes journées européennes du droit de Nancy, 25-26 novembre 2005.
  • «Un nouveau paradigme du droit de punir : le temps des Lumières», Colloque, "Sanctionner" : est-ce bien la peine et dans quelle mesure ?, Université de Lausanne, Faculté de droit et des sciences criminelles, Département de psychiatrie du CHUV, 29 et 30 juin 2006,
  • «La "marche de l'esprit humain" : la littérature à l'épreuve de l'histoire selon Prosper de Barante», VIIIe Colloque de Coppet, Le Groupe de Coppet et l'histoire, Coppet, 5-8 juillet 2006.
  • «Maintenir mais modérer la mort comme peine : le temps des Lumières», Colloque interdisciplinaire : Perspectives sur la peine de mort : éthique, droit, histoire, rhétorique du texte et e l'image. Institut suisse de droit comparé, Université de Lausanne, 28-29 septembre 2006.
  • «"Les voleurs de la nuit sont bien plus dangereux et bien plus à craindre que ceux du jour". La nuit aggrave le crime : doctrine et pratique pénales sous l'Ancien régime », Colloque : Penale, giustizia, potere.Questioni di metodo, problemi di ricerca, dibattito storiografico. Per ricordare Mario Sbriccoli, Università degli studi di Macerata - Facoltà di Giurisprudenza, Macerata (i), 26-28 octobre 2006.
  • «Noyés et noyades entre diagnostic médico-légal et "sauvetage public". L'impact de la médecine légale sur la prévention de la létalité par submersion aquatique. Le cas de Genève (1750-1800)», Colloque international : Pouvoir, santé et société, Université de Paris 8, 16-17 novembre 2006
top