Unité d'histoire moderne

Printemps 2018: Cycle de conférence Damocles

Printemps 2018 (02 mars — 11 mai).
Cycle de conférences DAMOCLES (saison I)

Présumées coupables. Les femmes criminelles en justice (XVIe  XXe siècle)

À la croisée épistémologique de l’historiographie sur les sources de la loi, les idées et les pratiques pénales, dans le prisme de la micro-histoire, l’étude juridique, sociale, « genrée » et culturelle de la justice criminelle et civile en valorise aujourd’hui les pratiques. Après Surveiller et punir (1975) de Michel Foucault, dépassant l’histoire de la seule « volonté de punir », cette approche rénovée éprouve aussi les sensibilités collectives et l’imaginaire social tout autour des justiciables et du système pénal. Dans l’archive judiciaire, mémoire de l’État pénal dès le XVIe siècle, entre vies fragiles, vulnérabilité, rumeurs, illégalismes, plaintes, incriminations et peines, les « présumées coupables » s’offrent ici aux regards croisés et sensibles d’historiennes et d’historien des discours, des savoirs, des pratiques sociales et des représentations culturelles.

 

Le 02 mars 2018
Anne-Emmanuelle
Demartini
(Professeure
Paris Diderot-Paris 9
).

  Penser et punir la femme criminelle :
  l’affaire Violette Nozière (1933)

Le 09 mars 2018
Sylvie
Steinberg
(Directrice d’études EHESS).

  Femmes ravisseuses d’hommes :
  le rapt de séduction à l’époque moderne

Le 16 mars 2018
Myriam
Tsikounas
(Professeure Paris 1-Sorbonne).

  Madame Lacoste « élève de Madame Lafarge » ?
  Le procès de l'empoisonneuse du Gers (1844)

Le 04 mai 2018
Loraine
Chappuis
(Doctorante UNIGE).

  Filles honnêtes ou putains :
  paillardes incriminées au XVIIIe siècle

Le 11 mai 2018
Silvano
Montaldo
(Professeur Uni. degli studi, Torino, Directeur scientifique du Musée Lombroso, Torino).

  La femme criminelle selon Cesare Lombroso

 

 

26 janvier 2018
  Actualités histoire moderne