Unité d'histoire moderne

Fabrice BRANDLI

Photo
M. Fabrice BRANDLI

Chargé de cours

++41 22 379 7089
Courriel

Heure de réception

Mercredi 18h15-19h30
Bureau B210, Uni Bastions

Biographie

Fabrice Brandli est chargé de cours au Département d’histoire générale et collaborateur scientifique au sein de l'équipe "Herméneutique des Lumières" (FNS/Sinergia).  

Il a été assistant au Département d’histoire générale de l’Université de Genève (2003-2009), boursier du Fonds national suisse de la recherche scientifique (2005-2006 : hôte de l’Institut d’Histoire de la Révolution française, sous la direction du prof. Jean-Clément Martin, Panthéon-Sorbonne, Paris I). Sa thèse porte sur les relations diplomatiques entre la France et Genève au XVIIIe siècle, avec une attention particulière accordée aux mécanismes cérémoniels comme modèles d’interaction entre des cultures politiques différentes. Elle a été publiée en 2012 au Presses universitaires de Rennes sous le titre Le nain et le géant. La République de Genève et la France au XVIIIe siècle, cultures politiques et diplomatie. Fabrice Brandli s’intéresse aujourd’hui à la construction des normes et des pratiques de l’entraide judiciaire à l’époque moderne.

Membre de l'équipe Damoclès
Secrétaire général du comité de la Société Jean-Jacques Rousseau.

Domaines d’intérêt : histoire sociale, intellectuelle et culturelle de l’État moderne, des républiques et des républicanismes, de la guerre et de la paix, de la diplomatie, de la construction des Lumières, des normes juridiques et des pratiques judiciaires, des réseaux et des modèles de sociabilité à l’époque moderne et durant la période révolutionnaire.

Pour en savoir plus cliquez ici 

Enseignements

Année 2017-2018

Année 2016-2017

Année 2015-2016

Année 2014-2015

Année 2013-2014

Année 2008-2009

Année 2007-2008

Année 2006-2007

Année 2004-2005

Année 2003-2004

Publications

Ouvrages

  • Avec Michel Poerret, collaboratin de F. Borda d'Agua et S. Vernhes-Rappaz, Les corps meurtris. Investigations judiciaires et expertises médico-légales au XVIIIe siècle, préface de Patrice Mangin, Rennes, 2014.
  • Le nain et le géant. La République de Genève et la France au XVIIIe siècle, cultures politiques et diplomatie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012.
  • Une résidence en République. Le résident de France à Genève et son rôle face aux troubles politiques de 1734 à 1768, Genève, Société d'histoire et d'archéologie de Genève (SHAG), 2007.
  • Avec Claude Blanckaert et Michel Porret, L'Encyclopédie méthodique (1782-1832) : des Lumières au positivisme, Genève, Droz, 2006.

Articles

  • Avec Marco Cicchini, « Réprimer la contrebande à Genève au XVIIIe sièce : l’entraide judiciaire entre diplomatie et police », Crime, Histoire & Sociétés, vol. 18, 2014/1, p. 101-129.
  • « La République de Genève et la France au XVIIIe siècle : diplomatie asymétrique et culture politique », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 61/4bis, 2014/4, p. 65-93.
  • Avec Michel Porret et Mélanie Lozat, « Fabriquer des savoirs », introduction à La Fabrique des savoirs. Figures et pratiques d’experts, Genève, Georg, coll. L’Équinoxe, 2013, p. 9-24.
  • Avec Michel Porret, collaboration de Flavio Borda D’Agua et Sonia Vernhes-Rappaz, « Les “lumières qui doivent guider le juge”. Construction pratique et théorique des savoirs médico-légaux entre naturalisme éclairé et positivisme scientifique », in Philippe Borgeaud et al. (dir.), La Fabrique des savoirs. Figures et pratiques d’experts, Genève, Georg, coll. L’Équinoxe, 2013, p. 49-78.
  • « Pierre-Michel Hennin, la République de Genève et le républicanisme », Musicorum, n° 13, 2012 (paru en janvier 2013), p. 15-26.
  • « Le personnel diplomatique de la résidence de France à Genève : profil social et culture politique (1679-1798) », in Eva Piribi et Guillaume Poisson (dir.), Études de Lettres, 2010/n° 3, p. 217-243.
  • « “Quelque peu important que le cérémonial puisse paraître” : les cérémonies de la diplomatie française à Genève au XVIIIe siècle », in Françoise Briegel et Sébastien Farré (dir.), L’Équinoxe, dossier Rites, hiérarchies, 2010, p. 119-132.
  • « Le portrait de Charles Gravier de Vergennes au Musée Voltaire : réflexions sur l’économie du don en diplomatie », Gazette des Délices, n° 23, automne 2009. Publication en ligne : http://www.ville-ge.ch/bge/imv/gazette/index.html.
  • « Diplomatie, Révolution, émigration: la question des émigrés français dans la correspondance politique de la résidence de France à Genève (1789-1794) », Annales Benjamin Constant, n°30, 2006, p. 197-212.
  • « Les archives de la diplomatie. Pour une histoire culturelle des relations franco-genevoises durant l'Ancien Régime », in Mauro Cerutti, Jean-François Fayet, Michel Porret (dir.), Penser l'archive. Histoires d'archives, archives d'histoire, Lausanne, Antipodes, 2006, p. 50-63.
  • « Entre utopie et réforme, les “projets chimériques” dans l'Économie politique et diplomatique », in Claude Blanckaert, Michel Porret, Fabrice Brandli, L'Encyclopédie méthodique (1782-1832) : des Lumières au positivisme, Genève, Droz, 2006, p. 265-310.
  • « Le résident de France à Genève (1679-1798) : institution et pratiques de la diplomatie franco-genevoise », Dix-huitième siècle, n° 37, 2005, p. 49-68.
  • « Bluff et diplomatie : Jacques Necker au service des Affaires étrangères du royaume de France », Carnets de bord, n° 5, septembre 2003, p. 37-47.

Éditions critiques

  • Voltaire, Le rescrit de l'empereur de la Chine, introduction et édition critique, in Les OEuvres complètes de Voltaire, 51B, Oxford, Voltaire Foundation, 2012.
  • Voltaire, Discours présenté par les natifs, Requête présentée aux seigneurs médiateurs le 23 avril 1766, Mémoire, introduction et éditions critiques, in Les Œuvres complètes de Voltaire, 61A, Oxford, Voltaire Foundation, 2012.

Communications récentes ou à venir

  • « Herméneutique et histoire », colloque international « Hermès philosophe » organisé par le prof. Martin Rueff, Université de Genève, 4-5 décembre 2015.
  • « Guerre, paix et diplomatie à l’époque moderne », in « L’État pacificateur entre ordre public et paix civile (XVIe-XIXe siècles) », table ronde avec Marco Cicchini, Quentin Deluermoz, Michel Porret et Xavier Rousseaux à l’occasion des Rencontres de Genève / Histoire et Cité (Construire la paix), jeudi 14 mai 2015, Université de Genève.
  • « Entre ordre et désordre : les archives de la pacification politique et sociale (XVIIe-XIXe siècles) », atelier avec l’équipe Damoclès : présentation de l’affaire du Gazetier cuirassé (1771-1772) avec Michel Porret, Rencontres de Genève / Histoire et Cité (Construire la paix), jeudi 14 mai 2015, Archives d’État de Genève.
  • « Animaux et animalité en utopie », colloque international d’éthique transversale « L’humain en question : ce que les animaux nous apprennent », 8 mai 2015, Genève, Uni Bastions, salle B111.
  • « Guerre, paix et diplomatie en utopie », conférence dans le cadre du cours de Michel Porret « Utopisme et conjecture de Thomas More à H.G. Wells », 11 décembre 2014, Université de Genève, Uni Bastions, salle B101.
  • « Relations asymétriques et coopération judiciaire entre la République de Genève et la France au XVIIIe siècle », colloque international « Protegierte und Protektoren. Asymmetrische politische Beziehungen zwischen Partnerschaft und Dominanz (16. bis frühes 20. Jahrhundert) » organisé par le prof. Christian Windler, Université de Berne, 3-5 avril 2014.
  • « Faire de l’histoire avec Michel Foucault », participation à la table ronde consacrée à Michel Foucault pour la 5e Journée de la Francophonie, Université de Roskilde (DK), 20 mars 2014.
  • « La République de Genève et la France au XVIIIe siècle », conférence à la Mission permanente de la France auprès de Nations Unies, Genève, 27 février 2014.
  • « Les normes juridiques de la coopération judiciaire à l’époque moderne », journée d’étude organisée par Fabrice Brandli et Michel Porret « La coopération judiciaire du XVIe siècle à aujourd’hui : entre souveraineté étatique et ‘sûreté publique’ », Université de Genève, 21 février 2014, Uni Bastions, salle B111.

 


Corps enseignant