Unité d'histoire moderne

Marco CICCHINI

Photo
M. Marco CICCHINI

Chargé de cours suppléant

++41 22 379 7089
Courriel

Heures de réception

Mardi, 16h15-17h30
Bureau SO107

Biographie

Chargé de cours suppléant en histoire moderne, Marco Cicchini a soutenu sa thèse de doctorat en 2010 à l'Université de Genève. Membre depuis 2009 de l’équipe de recherche Damoclès (UNIGE), il est chercheur invité (2012-2013), puis chercheur associé (dès 2014) du Centre d’histoire des régulations sociales à l’UQAM (Canada). En automne 2015, il a été professeur invité du Groupe de recherche en histoire des sociabilités de l’UQAM. En avril-mai 2017, il donne une série de 4 cours à l'Université catholique de Louvain-la Neuve, en tant qu'invité du Centre d'Histoire du Droit et de la Justice.

Ses recherches et ses enseignements portent sur la construction de l’État moderne (1600-1800), la police et les régulations sociales, le républicanisme à l’époque moderne, les sociabilités urbaines au temps des Lumières. En 2012, il a publié La police de la République. L’ordre public à Genève au XVIIIe siècle (Rennes, PUR). Dans une perspective d’histoire sociale, à partir du laboratoire républicain que constitue Genève au XVIIIe siècle, cette étude analyse la construction normative, institutionnelle et pragmatique de l’ordre public au seuil de l’avènement de l’État de droit.

Il travaille actuellement sur deux chantiers. Le premier concerne les rapports entre police et justice en Europe, des Lumières à l’État de droit (1750-1850). Dans ce cadre, il étudie les relations complexes (séparation, concurrence, collaboration) entre les institutions et les pratiques de police et de justice. Son deuxième chantier porte sur la construction de la "ville sociable" au temps des Lumières. Il étudie les effets combinés des transformations de l'espace urbain et des pratiques de régulation sociale sur l’émergence de nouvelles formes de sociabilité au XVIIIe siècle comme révélateur de l’avènement de la société des individus.

Enseignements

-Année 2017-2018
-Année 2016-2017
-Année 2015-2016
-Année 2014-2015
-Année 2013-2014

-Année 2011-2012
-Année 2010-2011
-Année 2009-2010 
-Année 2008-2009
-Année 2007-2008
-Année 2005-2006 
-Année 2004-2005 
-Année 2003-2004 

Publications

La police de la République
La police de la République. L'ordre public à Genève au XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012.

Recensions :


La chaîne du pénal
La chaîne du pénal. Crimes et châtiments dans la République de Genève sous l'Ancien Régime, Georg, 2010. Avec Michel Porret, Vincent Fontana, Ludovic Maugué, Sonia Vernhes-Rappaz

Les sphères du pénal
Marco Cicchini, Michel Porret (dir.), Les sphères du pénal, avec Michel Foucault. Histoire et sociologie du droit de punir, Lausanne, Antipodes, 2007, 303 p

Recensions :

Articles (sélection)

  • «Police et liberté (fin XVIIIe - début XIXe siècle). Lectures croisées de Jean-Marie Fecteau et de Michel Foucault », Bulletin d'histoire politique, 25/1, 2016, pp. 39-52.
  • « Police », in B. Baczko, M. Porret, F. Rosset (dir.), Dictionnaire critique de l’utopie au temps des Lumières, Genève, Georg, 2016, pp. 1005-1024.
  • « Repenser la relation entre police et justice au tournant du XVIIIe siècle. Le concept d’"arrestation" », in F. Chauvaud, P. Prétou (dir.), L’arrestation. Interpellations, prises de corps et captures depuis le Moyen Âge, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, pp. 63-81.
  • « Milices bourgeoises et garde soldée à Genève au XVIIIe siècle. Le républicanisme classique à l’épreuve du maintien de l’ordre », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 62/2, 2014, pp. 120-149.
  • Avec Fabrice Brandli, « Réprimer la contrebande à Genève au XVIIIe siècle : l’entraide judiciaire entre diplomatie et police », Crime, Histoire et Sociétés, 18/1, 2014, pp. 101-129.
  • "A new ‘inquisition’ ? Police reform, urban transparency and house numbering in eighteenth-century Geneva », Urban History, 4/39, 2012, pp. 614-623.
  • "Qu'apprend-on de l'histoire de la police ? Police et ordre public à Genève au siècle des Lumières", Cartable de Clio, 12, 2012, pp. 72-80.
  • "Gouverner la nuit au siècle des Lumières. Entre tyrannie des heures noires et plaisirs noctambules", XVIII.ch, 2,2011, pp. 39-65.
  • "La robe ou l'uniforme? Magistrats, militaires et ordre public à Genève au XVIIIe siècle", dans Flávio Borda d'Água (dir.), Police et ordre public. Vers une ville des Lumières, Éditions La ligne d'ombre, coll. "Mémoires et documents sur Voltaire", 4, 2011, pp. 35-39.
  • "Rationalité normative et reconfiguration policière. L'exemple de Genève sous l'Ancien Régime", in P. Laborier, F. Audren, P. Napoli et J. Vogel (dir.), Les sciences camérales. Activités pratiques et histoires des dispositifs publics, Paris, PUF, 2011, pp. 201-216.
  • « "Gêner un peu les riches". Police économique et égalité républicaine. Genève au XVIIIe siècle », in A. Holenstein, B. Kapossy, D. Tosato-Rigo, S. Zurbuchen (dir.), Richesse et pauvreté dans les républiques suisses au XVIIIe siècle, Genève, Slatkine, 2010, pp. 303-313.
  • "Rituel normatif et légitimité policière. L'exemple de Genève sous l'Ancien Régime", in F. Briegel, S. Farré (dir.), Rites et hiérarchies, L'Equinoxe, Genève, Georg, 2010, pp. 46-58.
  • « La République transparente? Un projet de quadrillage policier à Genève autour de 1779 », in C. Denys, B. Marin, V. Milliot, Réformer la police. Les mémoires policiers en Europe au XVIIIe siècle, Rennes, PUR, 2009, pp. 21-45.
  • «La désertion : mobilité, territoire, contrôles. Enjeux sociaux et politiques au siècle des Lumières », Dix-huitième siècle, n° 37, 2005, pp. 101-115.
  • «La médecine militaire : science médicale ou art de la guerre ? Le mot et la chose dans l'Encyclopédie méthodique», L'Encyclopédie méthodique (1782-1832) : des Lumières au positivisme, textes publiés par Claude Blanckaert et Michel Porret, avec la collaboration de Fabrice Brandli, Genève, Droz, 2006, pp. 381-406.
  • « Un bouillon de culture pour les sciences de l’éducation ? Le Congrès international d’éducation morale (1908-1934) », Paedagogica Historica, 2004, pp. 633-656.
  • « Sa majesté voulant pourvoir d’une manière digne de sa sagesse et de son humanité à la punition des déserteurs… ». Répression de la désertion à Genève, 1760-1790 », Crime, histoire et sociétés, vol. 5, n°1, 2001, pp. 75-91.

Liste complète des publications.pdf

Communications récentes ou à venir

  • « Républicanisme  et figure du soldat-citoyen chez Rousseau: la pensée politique au prisme des pratiques sociales », Journée d'étude Rousseau et Genève. Regards croisés entre philosophie et histoire, Lyon, 3 novembre 2017.
  • « Les origines équivoques des pouvoirs de police », Journées européennes du patrimoine, Genève, 9 septembre 2017.
  • « Au prisme de Rousseau. Les motifs « genevois » de Frankenstein », colloque international Frankenstein, le démiurge des Lumières, Genève, 9 décembre 2016.
  • « Le policier herméneute? François-Jacques Guillotte et le discours de la police au temps des Lumières », colloque international Hermès philosophe. Théories et pratiques de l’interprétation au temps des Lumières, Genève, 14 octobre 2016
  • «Partout au pays de nulle part: la police en utopie au temps des Lumières», Après-midi scientifique L'utopie des Lumières. Perspectives littéraires, culturelles et historiques, 16 juin 2016.
  • « La sociabilité politique d’une république urbaine au temps des Lumières. Genève au XVIIIe siècle », conférence au Groupe de Recherche en Histoire des Sociabilités, UQAM (Montréal, CA), 2 décembre 2015.
  • « Le peuple, les normes et les polices au XVIIIe siècle. Une histoire de l'étatisation », conférence au Département d'histoire de l'Université de Sherbrooke (CA), 12 novembre 2015.
  • « Police accountability in a republican context : policing the city-State of Geneva in the eighteenth century», communication aux journées d’études Early Modern Policing and Criminal Justice, Université d’Aarhus (DK), 13-14 août 2015.
  • « A propos de L. Di Fiore, Alla frontiera. Confini e documenti di identità nel Mezzogiorno continentale prenunitario », communication aux rencontres Dove va la storia della polizia? Un confronto storiografico italo-francese, Université de Milan, 18-19 juin 2015.
  • « L’idéal pacificateur de la police (XVIe-XVIIIe siècle) », communication aux Rencontres Histoire et Cité : Construire la paix, Université de Genève, 15 mai 2015.
  • « "Chaque citoyen y est soldat comme en Suisse et dans l’ancienne Rome". Une reconsidération de la figure du citoyen-soldat au XVIIIe siècle », conférence au Séminaire de recherche en histoire moderne, Université de Lausanne, 16 mars 2015.

 

 


Corps enseignant