Corps professoral

Enseignements d'Antoine Auchlin 2017-2018

Linguistique générale
MA (SE2); Spécialisation mod.2
Théorie du discours et prosodie
lu 12-14h (Automne) A 214
BA5-6 SE 8
Prosodie, discours et interaction verbale
lu 12-14h (Printemps) A 214

Linguistique française

BA2, LF II
Séminaire d'analyse du discours
ma 12-14h (A+P) B 105
MA1 (SE2
Théorie du discours et prosodie
lu 12-14h (Automne) A 214

Théorie du discours et prosodie: modélisation et description 

(lu 12-14h, Automne, salle A 214)

MA2 : SE2 ; MA1; Certificat de spécialisation

Présentation   (page du séminaire)

Qu'observe-t-on, quand on cherche à décrire "le discours", dans sa matérialité acoustique et temporelle? Comment s'intègrent les uns aux autres les déploiements temporels parallèles de la chaîne linguistique-discursive et ses constituants, et les flux de chacun des canaux d'information non-linguistiques, temporels (débit, rythme) et acoustiques (intonation, accentuation, timbre)? Ce séminaire vise à proposer quelques esquisses de réponses à ces questions. Il examine le traitement des données prosodiques et intonatives  du discours et de l'interaction verbale,  dans le modèle genevois d'analyse du discours (Roulet E. & al. 2001) et sa version expérientielle (Simon 2004; Auchlin 2013; Smolka 2014), et le modèle des Basic Discourse Units (Simon & Degand 2011). À travers l'analyse de documents divers (« authentiques » et synthèse), il s'intéresse aux manifestations prosodiques engagées au service de la structuration discursive, des changements globaux de contexte interprétatif (« context shifts »), de la gestion de l'interaction (organisations mélodique et temporelle, accordages voco-prosodiques, synchronisation interactionnelle), des élaborations identitaires (phonostyles), et aux processus d'intégration opérant entre données verbales et prosodiques.

Le séminaire vise à  : 

  • introduire à un outil d'analyse du discours (Roulet & al. 2001); en contrepoint à la stratégie des BDU, dessinée pour le discours oral
  • présenter les bases d'un modèle d'analyse de l'intonation (P. Mertens), et les principes généraux de l'organisation intonative du français (Hirst & Di Cristo ; Simon 2004)
  • observer la variation prosodique (phénomènes rythmiques, micro et macro-mélodiques, « dés-alignements »), et autres faits « ecto-linguistiques » (Lacheret-Dujour & Beaugendre), et le marquage phonostylistique (Léon)
  • favoriser la pratique de la transcription intonative, condition à une appréhension perspicace des faits d'oralité et une meilleure connaissance de la langue en emploi ;
  • introduire au maniement d'outils d'analyse du signal de parole (Praat - Boersma & Weenink ; Prosogramme, P. Mertens ; ALIGNER, J.-P. Goldman), pour traitement statistique,  ou vérification d'hypothèses.

Bibliographie sommaire

  • Auer, P., Couper-Kühlen & Müller (1999) (eds), Language in time. The rythm and tempo of spoken interaction, OUP, Oxford
  • Cahiers de linguistique française 23 (2001), Prosodie : carrefour entre syntaxe, analyse du discours, (...), U. de Genève
  • Journal of Pragmatics 38 (2006), The prosody-pragmatics interface, Elsevier
  • Di Cristo, A. (2013), La prosodie de la parole, Bruxelles : De Boeck ; [Marseille]: Solal.
  • Hirst, D. & A. Di Cristo (1998) (éds), Intonation systems. (...), Cambridge, CUP
  • Lacheret-Dujour, A. & F. Beaugendre (1999), La prosodie du français, éd. du CNRS, Paris
  • Mertens, P. (1987), L'intonation du français (...), U.C. Louvain
  • Pršir, T., Goldman, J.-P., Auchlin, A. (2014): "Prosodic features of situational variation across nine speaking styles in French", in Journal of Speech Sciences, 4(1), 41-60.
  • Rossi M. (1999), L'intonation, le système du français (...), Paris, Ophrys
  • Roulet E.& al (2001), Un modèle et un instrument d'analyse de l'organisation du discours, Berne, Lang
  • Simon A. C. (2004), La structuration prosodique du discours en français, Berne, Lang
  • Simon A. C. & L. Degand (2011), "L'analyse en unités discursives de base: pourquoi et comment", Langue française 170, 45-60.
  • Simon., Grobet. Auchlin, Goldman (éds) (2004), Analyse prosodique et synthèse de parole, CILL 30, 1-3.
  • Smolka J. (2014), Cognitivism on the Couch, Lehmanns Verlag.
  • Wichmann A. (2000), Intonation in Text and Discourse (...), Pearson, Harlow

(page du séminaire)


Prosodie, discours et interaction verbale

Linguistique générale, BA5, BA6, BA7

P, lundi 12-14, A 214 (page du séminaire)

Ce séminaire introduit à  l'étude de la prosodie du discours oral et des interactions verbales. Il traite successivement différentes problématiques discursives en rapport à  leurs manifestations prosodiques :

  • structuration du discours (délimitation - hiérarchisation des unités ; structuration informationnelle, thème, propos, focus ; attitudes, propositionnelles et actionnelles ; délimitation de discours représenté) ;
  • structuration et dynamique interactionnelle (tours de parole, conservation et passation, délimitations internes ; accordages et désaccordages aux frontières
  • marquage phonostylistique, identités collectives, activités et contextes de parole

Chaque problématique est présentée dans ses dimensions linguistiques - discursives et prosodiques, à partir de l'observation de séquences tirées de corpus variés.

Le séminaire entre dans le cadre des modules BA5, BA6 et BA7 du plan d’étude de linguistique générale. Le module BA7 peut être complété par le séminaire semestriel BA2b Introduction à l'analyse du discours (A. Auchlin) de Linguistique Française (donné aux semestres d'Automne et de Printemps Ma-12h-14h, B 105) avec l'accord de l'enseignant.

Évaluation: selon plan d'études septembre 2015

Attestations (BA5-6-7a):  lecture et présentation d'un texte (article ou chapitre d'ouvrage) pertinent en séminaire (liste à définir); ou travail écrit en fin de séminaire

(page du séminaire)


Introduction à l'analyse du discours

Linguistique française, demi-module BA2b

SE 01  - A, P, mardi 12h-14h B 105  (page du séminaire)

Ce séminaire prolonge le questionnement pragmatique sur l'usage du langage naturel en direction de l'étude des concaténations d'énoncés (« grosses masses verbales »), et introduit à la problématique de l'analyse du discours et des interactions verbales. A partir de l'observation de documents variés, oraux ou écrits (conversation en face à face, dialogue de roman, de film ... ), et leurs divers types de transcription, il présente les bases d'un modèle d'analyse du discours et des interactions, et différentes problématiques spécifiques en rapport avec les données (structure des échanges ; polyphonie; rapports de place et de face, etc).
Il donne lieu à une évaluation écrite ou orale complémentaire à celle de l'autre séminaire suivi. Les étudiantEs doivent avoir suivi BA2a (LF1) pour s'inscrire.

Informations utiles

Ce séminaire appartient à la deuxième partie du module BA2, linguistique française, du plan d'étude de français moderne ; les étudiantEs doivent choisir deux des trois séminaires de seconde partie, avec :

Lexique  SE03  C. Laenzlinger, PA     Je 14-16, B112 (P)
Syntaxe du français
  SE02 C. Laenzlinger, PA     Je 14-16, B104 (A)

Evaluation du demi-module BA2b (6 crédits) :

  • un travail écrit noté de 6-7 pages (13'000 caractères espaces non comprises), sur un thème spécifique en relation avec le contenu du séminaire, fourni par l'enseignant, dans l'un ou l'autre des séminaires choisis, ET
  • une évaluation orale de 15 minutes, portant sur un article de linguistique française choisi d'entente avec l'enseignant, et sur les connaissances générales de la matière, dans l'autre des deux séminaires.

(page du séminaire)