Le Département

Présentation du département

Le Département des langues et des littératures méditerranéennes, slaves et orientales (MESLO) comprend les Unités d’études arabes, arméniennes, grecques modernes, et russes. Il a été créé en 1981/82 pour réunir des disciplines explorant l’histoire, les langues, les civilisations, les traditions religieuses, et les littératures de pays et de régions situés en dehors de cet espace communément dénommé « Europe occidentale » offrant ainsi une ouverture sur des réalités peu ou mal connues.

Le point commun des enseignements dispensés dans le cadre du Département est constitué - au-delà des diversités qui les caractérisent et qui caractérisent les aires géographiques et/ou les civilisations qui y sont étudiées - par l’accès qu’il permet à des univers dont les références culturelles (à commencer par les écritures) nous sont peu familières, quoique à des degrés différents. L’apprentissage qu’il propose s’articule principalement autour de deux axes qui tiennent compte aussi bien de la dimension historique que du fait contemporain. Le premier est celui de l’acquisition des connaissances de la langue ou des langues de l’aire étudiée, instrument nécessaire à l’étude approfondie, et permettant l’accès aux savoirs souvent millénaires qui y ont été et y sont produits, que ce soit par écrit (textes) ou par d’autres médiums (films, musique, etc.). Le deuxième axe est l’étude des multiples productions culturelles (au sens large du terme) des pays ou régions concernées.

Le travail d’enseignement et de recherche dans les Unités de MESLO se place dans une double perspective : celle, d’abord, de l’étude de l’aire géographique concernée, dans les temps anciens et/ou modernes, puis celle, fondamentale dans une époque caractérisée par la mondialisation et les migrations internationales, des échanges et contacts entre ces aires et notre pays, thèmes qui sont aujourd’hui au cœur de questionnements multiples.