Unité d'arabe

Colloque de recherche (FOKI)

Qu'est-ce que c'est?

Le FOKI - Forschungskolloquium Islamwissenschaft Schweiz – colloque (ou rencontre) de recherche des études suisses en islamologie, arabe, et disciplines ou thématiques liées (Turquie, l'Empire Ottoman, Iran, ...) - existe depuis l´année 2000.

Il a été crée dans le but de favoriser les échanges entre jeunes chercheurs/chercheuses suisses en islamologie (ou branches/thématiques connexes)

La particularité du FOKI est d’être un colloque dans lequel les projets sont présentés sans que les directeurs des recherches soient présents, ce qui permet d'établir un mode d'échange plus libre et plus expérimental, où des étudiant-e-s de Master ou des doctorants peuvent présenter leurs projets en cours, leurs difficultés, leurs questionnements, etc. et où prime la critique constructive.

D'habitude, la plupart des exposés sont donnés en allemand (quand les participant-e-s viennent de Bâle, Zurich, Berne), quelques-uns en français (avec des participante-s de Lausanne et Genève) et quelques-uns en anglais. Les participant-e-s et l'auditoire s'expriment en règle générale dans leur langue de base, sans qu'il y ait une traduction simultanée.

Prochain colloque:

Le prochain colloque se tiendra le samedi 24 mars 2018 à BÂLE (thématique: Globalisation et Régionalisation de la recherche sur l'Islam et le Proche-Orient). Keynote speaker: Prof Dr Cyrus Schayegh, Graduate Institute of Geneva: "Globalisierung und Regionalisierung der Islam- und Nahostforschung". 

Pour plus d'informations, pour annoncer votre participation et pour la possibilité de présenter un travail de recherche en cours lors du prochain FOKI: email à Sophie.GlutzvonBlotzheim(at)unige.ch

Les représentant-e-s actuel-le-s pour le FOKI sont:

  • Université de Zurich (Asien-Orient-Institut): H. Rust / U. Brandenburg
  • Université de Berne (Institut für Islamwissenschaft und Neuere Orientalische Philologie): C. Wyler
  • Université de Bâle (Seminar für Nahoststudien): S. Khayati / A. Balistreri
  • Université de Fribourg (Centre Suisse Islam et Société): E. Arnautovic
  • Université de Genève (Unité d'arabe): S. Glutz

Dernier colloque:

1.12.2017-2.12.2017 à BERNE (thématique: pertinence des sciences sociales)

Avec une trentaine de participant-e-s, le dernier colloque - organisé par Dr J. Stephan de l'Université de Berne - a été un grand succès. Après un exposé de Prof. A. Omerika sur les études théologiques islamiques en Allemagne, les exposés des participant-e-s nous ont conduits dans des domaines de recherche aussi variés que l'histoire de l'empire ottoman, la rhétorique du Coran, le design d'étoffes venues de l'Orient et leur influence sur l'architecture des jardins européens autour de 1800, la sociologie et la littérature iranienne contemporaine, ...
Le colloque était de plus l'occasion d'importants échanges sur la  sur la délimitation disciplinaire de l'"Islamologie" et des disciplines connexes ainsi qu'un précieux moment de partage d'expériences entre les doctorant-e-s, les étudiant-e-s MA et les enseignant-e-s des universités de Berne, Zurich, Bâle et Genève.  

Histoire et objectifs:

lignebleue
Groupe 2

Le FOKI - Forschungskolloquium Islamwissenschaft Schweiz – colloque (ou rencontre) de recherche des études suisses en islamologie, arabe, et disciplines ou thématiques liées (Turquie, l'Empire Ottoman, Iran, ...) - existe depuis l´année 2000.

Il a été crée dans le but de favoriser les échanges entre jeunes chercheurs suisses en islamologie (ou branches/thématiques connexes) et d'étudiants d’universités étrangères qui entretiennent pourtant des relations avec des universités suisses. Dans un deuxième temps, les anciens membres du FOKI ont décidé d’élargir le cercle de participants en créant un véritable réseau de membres du corps intermédiaire universitaire des départements de sciences orientales en Suisse.

La particularité du FOKI est d’être un colloque dans lequel les projets sont présentés sans que les directeurs des recherches soient présents, ce qui permet d`établir un mode d'échange plus libre et plus expérimental, à la différence - par exemple - des colloques des différents instituts universitaires suisses ou de la Société Suisse-Asie.

Durant plusieurs années, le colloque se déroula sur deux ou trois soirées par semestre, alternant le lieu de rencontre entre Berne, Bâle et Zurich. A chaque fois, une thèse de doctorat ou une thèse de licence était présentée, puis suivie d’une discussion. L’événement se terminait par un dîner en commun. A partir de 2010, cette procédure a été abandonnée pour que le FOKI se concentre sur une seule rencontre par semestre, rassemblant les trois présentations en un jour. Depuis 2012, le FOKI intègre aussi l'Université de Genève, et depuis 2016, le Centre Suisse Islam et Société à Fribourg.

Les représentant-e-s actuel-le-s pour le FOKI sont:

  • Université de Zurich (Asien-Orient-Institut): H. Rust / U. Brandenburg
  • Université de Berne (Institut für Islamwissenschaft und Neuere Orientalische Philologie):
    J. Stephan
  • Université de Bâle (Seminar für Nahoststudien): S. Khayati / A. Balistreri
  • Université de Fribourg (Centre Suisse Islam et Société): E. Arnautovic
  • Université de Genève (Unité d'arabe): S. Glutz

Par ailleurs, à deux reprises, le FOKI a pris la forme d'un vrai colloque avec environ dix présentations ayant lieu sur deux jours. La première de ces rencontres sous forme de congrès a eu lieu en automne 2008 et la deuxième en été 2011. Grâce à la Société Suisse Moyen Orient et Civilisation Islamique (SSMOCI), nous avons eu l’occasion de publier quelques-unes des présentations du deuxième congrès dans le bulletin n°33 de la SSMOCI, sous le titre de l'« Interdisciplinarité ». Nous avons choisi ce titre parce que les présentations avaient comme leitmotiv la question de comment profiter du concept de l`interdisciplinarité dans le cadre de l’islamologie. Entre autre, nous avons pu incorporer dans la publication en question un article d`une étudiante de l'Université de Lausanne, qui portait le titre « Les militantismes féminins islamiques ». Dans ce cas précis, le jeu de l'interdisciplinarité se manifestait par l`emploi de méthodes sociologiques pour un thème qui relève du domaine de l’islamologie, mais dans d'autres articles, le bulletin permettait également d'aborder une réflexion plus générale sur les méthodes utilisées en islamologie (dans un article écrit par Alp Yenen), une auto-thématisation de musulmans américains du thème « Flying while Muslim », ou encore l'analyse de la relation entre image et texte dans l`illustration du Nigaristan de Ghaffari. La littérature de voyages du 18ème siècle faisait également l’objet d`une contribution à ce bulletin consacré à l'interdisciplinarité.

Peu après cette rencontre mémorable de deux jours à Berne, les organisateurs du FOKI ont décidé d`organiser une visite à l´Unité d´Arabe à Genève. 

LE FOKI à Genève

lignebleue
Groupe 1

Le "FOKI" (Forschungskolloquium Islamwissenschaft Schweiz), ce sont donc des rencontres académiques régulières (une fois par semestre, d'une demi-journée environ) qui permettent de discuter de manière constructive et dans un cadre décontracté, avec des étudiant-e-s avancé-e-s, des doctorants et des membres du corps intermédiaire des Universités de Berne, Bâle et Zurich d'un projet de Master ou de doctorat qui peut encore être à ses débuts. Les étudiant-e-s sont bien sûr les bienvenus aussi en tant qu'auditeurs/auditrices.

En octobre 2012, c'était la première fois que le Foki s'est tenu à Genève, ceci dans l'espoir de renforcer les collaborations entre le corps intermédiaire de toutes les universités de Suisse qui disposent d'un département ou d'une unité d'islamologie ou d'arabe. Deux étudiant-e-s de Master de Genève et une doctorante de Fribourg ont présenté leurs travaux, en français et en allemand respectivement. Les interventions étaient toutes également dans les deux langues. De manière générale, il est devenu coutumier que les langues utilisées dans le FOKI soient l'allemand, le français et l'anglais, selon le souhait des intervenants.

Une quinzaine de chercheur-e-s de Berne, Bâle et Zurich, ainsi que les représentant-e-s de la SSMOCI (Société Suisse Moyen Orient et Civilisation Islamique), ont fait le trajet pour arriver à Genève et partager avec nous leurs expériences. Plus d'informations (en allemand): http://www.aoi.uzh.ch/islamwissenschaft/forschung/foki.html

En 2015, l'expérience a été refaite: FOKI_programme détaillé 26 nov 2016.pdf

23 octobre 2012
  Etudes