Unité d'arménien

Présentation du centre de recherches arménologiques

Principaux projets de recherche dirigés par le Centre de recherches arménologiques depuis 1995

  • De 1995 à 1998, le Centre de recherches arménologiques de Genève, l'Académie des Sciences de Erevan, l'Université de Bologne et le CNRS de Paris ont collaboré dans le cadre du projet international de recherche sur "Matériaux pour l'histoire arménienne ancienne, médiévale et moderne dans les archives et les bibliothèques d'Europe", soutenu par l'Union Européenne (programme INTAS). Résultats publiés.
  • De 2001 à 2004 et de 2005 à 2009, le Centre a dirigé deux phases d'un projet international de recherche du Fonds National Suisse sur "La diffusion de la pensée néoplatonicienne et des textes néoplatoniciens dans l'Arménie ancienne et médiévale : l'œuvre de David l'Invincible", en collaboration avec les chaires d'histoire de la philosophie antique des Universités de Genève, Fribourg, Paris-IV (Sorbonne), ainsi qu'avec l'Institut des manuscrits anciens et l'Université d'Etat d'Erevan. Dans ce cadre: création et direction (en collaboration avec le prof. Jonathan Barnes) du projet éditorial Commentaria in Aristotelem Armeniaca. Davidis Opera (3 volumes parus à ce jour, dans la collection Philosophia Antiqua, Brill).
  • Depuis 2016–, le Centre dirige un projet triennal de recherche soutenu par le Fonds National Suisse (subside Ambizione) intitulé “Who translated the works of Platon, and When”.

Direction de thèses

Soutenues :

  • Benedetta Contin, “La version arménienne des œuvres grecques de David l'Invincible” (codirection avec B.L. Zekiyan, Université de Venise). Soutenue en 2011.
  • Ani Ghazaryan, “Les Béatitudes dans l'Evangile selon Matthieu 5, 3-12 et leur réception dans la tradition arménienne” (co-direction avec C. Clivaz, UNIL). Soutenue en 2014.  Prix de la Faculté de Théologie et Sciences des religions)

En cours :

  • Sévane Haroutunian, “Les œuvres d'Avétis Aharonian: une réflexion sur la civilisation occidentale et orientale” .
  • Sara Scarpellini, La traduzione armena degli Atti apocrifi di Pietro e Paolo dello Pseudo-Marcello : nuovi contributi filologico-linguistici”.
  • Marco Ruffilli, “La peinture arménienne des XVIIIe-XVIIIe siècles” (co-direction avec le prof. J. Blanc).
  • Voir aussi : assistance à M. P. Andrist pour les questions philologiques arméniennes de sa thèse sur le "Dialogue entre Zachée et Athanase" du ps.-Athanase d'Alexandrie et participation au jury le 20 novembre 2001.

Participation à des projets internationaux de recherche

  • En 2009-2014 l'Unité d'arménien a collaboré au projet ESF “Comparative Oriental Manuscripts Studies” (COMST), soutenu par la European Science Foundation et dirigé par l'Université de Hambourg (team 2 : "Philology").
  • En 2010-2014, le Centre a été associé au projet international de recherche HESP (International Higher Education Support Program) sur "The Caucasus and Byzantium from Late Antiquity through the Middle Ages", coordonné par la Central European University (CEU) de Budapest (team 4: "Philosophical exchanges from late Antiquity through the Middle Age").
  • Depuis 2015–, le Centre est associé au projet ERC sur “Novel Saints. Ancient novelistic heroism in the hagiography of Late Antiquity and the early Middle Ages” (Université de Gand).

Autres collaborations avec des Associations et des fondations scientifiques (nationales et internationales)

  • Depuis 1997, une collaboration étroite existe avec l'Association Internationale des Etudes Arméniennes (AIEA). Depuis 2007, le Centre de recherches arménologiques de l'Université de Genève assure la Présidence de l'AIEA. Dans ce cadre, collaboration au projet de publication History of Armenian Study, sub-série de la collection Handbook of Oriental Studies/Handbuch der Orientalistik, section 8 (Brill)
  • Le Centre de recherches arménologiques a collaboré et collabore aux projets scientifiques et éditoriaux de l'Association pour l'Etude de la Littérature Apocryphe Chrétienne (AELAC) et notamment à la Series Apocryphorum du Corpus Christianorum ainsi qu'au volume II des Ecrits apocryphes chrétiens paru dans la "Bibliothèque de la Pléiade". Depuis 2010, le Centre de recherches arménologiques de l'Université de Genève assure la Présidence de l'AELAC.
  • Depuis 2014, une collaboration existe avec la Stiftung Forschungsstelle Schweiz-Türkei (Basel).
  • Depuis 2015, une collaboration existe avec le Hrant Dink Research Fund (Istanbul).

Organisation de colloques internationaux à l'Université de Genève

  • 1997: "La littérature apocryphe en langue arménienne" (collaboration AELAC - AIEA).
  • 2004: "La diffusion de la pensée et des œuvres néoplatoniciennes dans la tradition arménienne et gréco-syriaque. L'œuvre de David l'Invincible".
  • 2006: "La littérature apocryphe chrétienne: le Roman pseudo-clémentin" (collaboration UNIL - UNIGE), colloque organisé dans le cadre des activités de l’AELAC.
  • 2006 : "La philologie arménienne" (collaboration avec la Hebrew University of Jerusalem et l'Unité de grec ancien de l’UNIGE).
  • 2007: "Les arts libéraux et les sciences dans l'Arménie ancienne et médiévale" (collaboration avec la Fondation Martin Bodmer).
  • 2013 “L'organisation des solitudes, du désert de Lybie au Caucase. Le monachisme ancien à la lumière des sources archéologiques et littéraires” (UNIGE - Fondation Hardt, principal organisateur et responsable scientifique, A.-L. Rey).
  • 2014 colloque de l’AELAC sur “The Life of Adam and Eve and Adamic Traditions” (collaboration UNIGE, UNIL, UNINE, UNIFR).
  • 2015 “Le cataclysme ottoman et le génocide des Arméniens: nouvelles approches, nouvelles issues” (coll. avec la Stiftung Forschungstelle Schweiz-Türkei et la Maison de l’Histoire).
  • 2016 “Les Actes apocryphes de Pierre et Paul” (coll. avec la faculté de théologie et l’università di Roma 3).

Autres manifestations organisées

  • 1993-2016: organisation de nombreuses tables rondes, d'une trentaine de conférences et de quatre séminaires intensifs ERASMUS par des spécialistes invités (suisses et étrangers).

Expositions

2007: exposition "Illuminations d'Arménie" pour la Fondation Martin Bodmer de Cologny-Genève (15 septembre-30 décembre 2007), en collaboration avec l'Institut et bibliothèque des manuscrits anciens d'Erevan et la Mission Permanente de la République d'Arménie en Suisse. Cette exposition, la première en Suisse, comprenait 38 manuscrits provenant d'Erevan, Paris, Venise, Genève. Le livre-catalogue a paru sous le titre: "Illuminations d'Arménie. Arts du livre et de la pierre dans l'Arménie ancienne et médiévale" (http://www.fondationbodmer.org/fr/infos.asp/2-0-237-4-4-1/).