Unité d'arménien

32G4074 L’Arménie entre l’Iran et le monde gréco-romain (IVe-VIe siècles) : histoire et construction d’identités

CS Mardi 16h-18h, salle Phil103, prof. Valentina Calzolari Bouvier, à partir du 20 février

 

Par sa situation géographique, l'Arménie s'est toujours trouvée au croisement du monde gréco-romain et du monde iranien. Pendant les trois premiers siècles de notre ère, l'influence iranienne fut prépondérante. Cependant, suite à un changement de dynastie survenu en Iran au IIIe siècle, le royaume arménien bascula plutôt vers le monde gréco-romain, surtout à l’époque où l’Empire romain devient un Empire chrétien.

Ce cours s’intéressera non seulement à l’histoire des rapports des Arméniens avec leurs voisins, mais également à la manière dont les changements géopolitiques qui les ont impliqués au fil des siècles ont influencé leur vision de l’histoire.

L’historiographie est en effet le “genre” dominant dans la littérature arménienne, à partir de l’invention de l’alphabet au début du Ve siècle. A cette époque, les Arméniens ont dû faire face au défi majeur de fonder une nouvelle identité religieuse, politique et culturelle, d’autant plus que les menaces d'assimilation pesaient lourdement sur eux. L’étude de récits historiographiques nous permettra de comprendre quelles ont été les stratégies mises au point par les historiens afin de contribuer à la construction d’une identité “nationale” et, en même temps, quelle a été leur perception de l’autre. Nous étudierons en particulier le rapport complexe qu’ils ont entretenu avec l’héritage iranien, à l’époque même où les Arméniens ont adopté et consolidés les valeurs du judéo-christianisme.

Ce cours ne requiert pas une connaissance de l’arménien.

 

Plan d’études :                                                            

Arménien
Littérature comparée (BA4-BA7)
Histoire générale (BA7)
Histoire des religions (BA5-BA7)
Modules libres