Unité de grec moderne

La mode en Chypre vénitienne au XVIe siècle

Mercredi 26 avil 2017

Conférence de Madame Stella Frigerio Zeniou, docteure, historienne de l’art

dans le cadre des conférences du MESLO

Uni-Philosophes, salle PHIL 211, 18h30-20h

 

Au XVIe siècle, l’île de Chypre a derrière elle une histoire riche et variée. Les derniers trois siècles de Royaume franc sous les Lusignan en ont fait un pont entre l’Orient et l’Occident et, depuis la fin du XVe siècle, la gouvernance vénitienne confirme cette ouverture vers les cultures européennes. En effet, Venise, appelée « la porte du Levant », devient pour les Chypriotes du XVIe siècle une porte vers l’Occident, leur permettant de participer au va-et-vient d’hommes et de biens qui a fait « l’Europe » de leur époque.

En ce siècle de fastes, comme en témoigne l’unique loi somptuaire connue, émise en 1561 par l’Università del Regno di Cypro, l’influence occidentale et surtout italienne se reflète aussi dans la façon de se vêtir des Chypriotes : la coupe de leurs habits, la facture de leurs bijoux empruntent les lignes que l’on rencontre à Florence, à Venise et ailleurs, et les suivent dans leur évolution selon un tracé parallèle, avec quelques années de décalage. Ces modes survivent dans les portraits qui accompagnent des œuvres de piété (icônes, objets liturgiques, fresques d’églises) que les Chypriotes ont dédié au Christ, à la Vierge ou à leurs saints protecteurs, depuis les débuts et jusqu’à la fin du siècle. Ces Chypriotes traceront le fil conducteur de cette présentation.

 

Toute personne que le sujet intéresse est cordialement invitée

10 mars 2017
  Actualités