Conseils, directives aux étudiants et FAQ

FAQ

a. I want to submit a thesis (master) project, what should I do?

You should write a motivated and argumented summary from 5 to 10 pages including bibliography. (state of the art, critical part, constructive part, what do you want to show ?, projected time of realisation of the project).

b. I want to submit a validation (attestation) in MA / BA, how do I do?

You can send your validation ("attestation") by e-mail. But always double your email with a paper in my box at the departement (some e-mails can be lost, some software are hard to open, and I cannot print out on the departemental machine all the papers and work which comes to me at every session.)

Conseils et directives aux étudiants

J'ai peu à ajouter sur le fond à d'autres listes de conseils aux étudiants que l'on trouve sur le site du département. L'essentiel est d'être clair, de donner des raisons de ce que l'on avance, et ne pas se contenter d'affirmer simplement ce que l'on énonce. Il faut aussi que l'on puisse sentir dans un essai qu'il y a une tentative pour montrer quelque chose, et des arguments en faveur de quelque chose comme une thèse. On n'y parvient pas toujours, et on peut très bien écrire quelquefois un essai qui se limite à émettre des difficultés sur une position, mais l'essentiel est d'essayer de fournir un argument. Il est aussi très important d'avoir, sur le problème ou le texte que l'on examine, une perspective critique. Il est important d'exposer les thèses que l'on examine, et dans une explication la structure de l'argument du texte examiné, mais il faut aussi essayer de proposer des objections ou de prendre un recul par rapport à ce que l'on lit.

Voyez les excellents conseils d'Amanda Garcia sur l'explication de texte (dans la rubrique « cours virtuels » du site du département) et ceux de Philipp Keller (sur son site).

Pour rédiger une bibliographie ou citer ses sources, voir le guide pour citer des sources édité par le site responsable.unige.ch (le site de déontologie de l'Unige édité par Michelle Bergadaà.

Les conseils de rédaction de Jim Pryor (New York University) sont également fort utiles et clairs. (en anglais)

J'ai moi-même écrit un article sur les questions pédagogiques relatives à l'argumentation en philosophie, à sa nécessité, et quant à l'exercice scolaire qu'on appelle la « dissertation », mais que je préfère appeler l'essai.

Voyez aussi les aimables conseils du professeur Victor Eriatlov, professeur émérite à l'Université de Caen, jadis parus dans le Bulletin du département de philosophie en 1996.

Les recommandations qui suivent portent donc essentiellement sur la forme et sur des points pratiques.

Cours en ligne

Concernant mes cours, La plupart sont sur le site DOKEOS (dans la section Lettres, sous-section concernant le département de philosophie, ) et les diapositives power point présentées en cours ou les handouts distribués aux étudiants sont déposés après les cours (en général quelques jours après). Pour chaque cours la rubrique principale est « documents », mais voyez aussi les bibliographies, liens et indications dans les autres rubriques.

Essais et travaux

Le sujet d'un essai ou d'un travail en cours ou en séminaire doit être fait avec mon accord quand il ne fait pas partie de listes de questions que j'ai données en cours. Il convient donc de m'envoyer un e-mail pour me demander mon accord, ou bien de me poser directement la question après le cours.

Quand on me remet un travail écrit, on peut utiliser l'e-mail , mais dans ce cas le travail doit être aussi remis sous forme papier dans mon casier au département. Deux raisons à cela : il est quelquefois dur de lire toujours sur écran et le papier reste plus agréable (en tous cas pour les gens de ma génération, peut être qu'une mutation biologique est en train de se produire sur les suivantes), et il arrive que les fichiers informatiques se perdent (« Mais je vous avais envoyé mon texte ! » « Mon ordinateur a crashé quand j'ai eu fini mon essai ! » etc.).

Ces dispositions s'appliquent aussi à ce qui suit.

Fiches de lecture

Quand on fait sur un livre ou un article une fiche de lecture, je n'attends pas simplement une paraphrase ou un résumé. J'attends que l'on dégage une perspective critique sur le texte exposé. Mettez vous un peu dans la perspective que vous auriez si vous deviez faire un compte rendu de livre dans une revue.

Explications et commentaires

Quand on explique un texte, que ce soit à l'oral comme à l'écrit, il faut distinguer le moment où l'on explique le texte, où l'on en dégage les arguments et les thèses, du moment où on le commente. L'idée est qu'il faut d'abord comprendre ce qui est dit avant de lui adresser d'éventuelles objections. Je tends donc à préférer que l'on distingue la partie explication de la partie commentaire, mais ce n'est pas une règle absolue, et il est parfaitement possible, au fil d'une explication d'un texte, d'indiquer déjà quelles difficultés on va soulever.

Mémoires, thèses

Quand on me propose le sujet d'un mémoire, ou d'une thèse, je demande habituellement une présentation de 5 à 10 pages ou plus, selon la nature du travail, avec des indications sur la bibliographie suivie et une sorte de plan esquissé.

Plagiat, pillage et copiage

Cette rubrique ne devrait pas exister, mais on doit déplorer de plus en plus des cas de plagiat.

Il est tout à fait naturel d'aller sur le net chercher des informations. Mais il faut se méfier beaucoup de certaines sources, comme Wikipédia, qui sont très souvent bourrées d'erreurs. Utilisez plutôt des encyclopédies fiables comme la Stanford Encyclopedia of Philosophy ou l'Internet Encyclopedia of Philosophy (toutes deux en anglais).

Et il est aussi très tentant de faire des copier-coller à partir du net. Si vous êtes vraiment trop tentés d'en faire, sachez que cela se repère aisément en philosophie et qu'il y a des logiciels très utiles comme compilatio.net, et d'excellents sites dénonçant le plagiat, comme responsable.unige.ch, de ma collègue Michèle Bergadaa (HEC Genève).